Construction Navale
Nantes : Une belle exposition sur l'histoire sociale de la construction navale

Culture

Nantes : Une belle exposition sur l'histoire sociale de la construction navale

Construction Navale

Le 3 juillet 1987, le Bougainville, navire de soutien destiné à la Marine nationale pour le centre d'expérimentation nucléaire du Pacifique, quittait le port de Nantes pour son armement final à Saint-Nazaire. Son départ marquait la fin d’une époque pour la ville de Nantes. En effet, en crise depuis de nombreuses années, le dernier chantier naval nantais fermait ses portes dans la foulée. Une blessure pour cette cité de marins où la construction navale était établie depuis près de 2000 ans. Depuis, le site de la Prairie au Duc où étaient lancés les navires, à l’ouest de l’Île de Nantes, a bien changé. Devenu une vaste plaine de loisirs prisée des habitants et des touristes, le passé industriel y côtoie les nouvelles formes artistiques et culturelles comme le célèbre éléphant articulé des Machines de l’Île.

 

L'éléphant des Machines de l'Ile devant l'ancien bâtiment de direction des chantiers (© : MER ET MARINE - VG)

L'éléphant des Machines de l'Ile devant l'ancien bâtiment de direction des chantiers (© : MER ET MARINE - VG)

 

C’est dans l’un des derniers témoins de ce glorieux passé, le bâtiment de direction historique des Ateliers et Chantiers de la Loire, édifié en 1917 et dont le fronton est orné du nom des Ateliers et Chantiers de Nantes, que se déroulait vendredi 15 septembre le vernissage d’une nouvelle exposition annuelle "Vivre, Travailler, Militer – Histoire sociale de la navale Nantaise (1881-1987)" revenant sur la vie des « Gars de la Navale ». Une thématique qui était jusque là restée très peu abordée.

 

Carte postale éditée spécialement ce week-end par l'Amicale philatélique l'Ancre, avec le lancement le 3 octobre 1986, du Bougainville

Carte postale éditée spécialement ce week-end par l'Amicale philatélique l'Ancre, avec le lancement le 3 octobre 1986, du Bougainville

 

Le public est invité à redécouvrir le pass