Défense
Narcotrafic : Interception d'un go-fast en Méditerranée

Actualité

Narcotrafic : Interception d'un go-fast en Méditerranée

Défense

La préfecture maritime de la Méditerranée a annoncé, samedi, l'interpellation de trafiquants de drogue en Méditerranée. Leur embarcation, un navire rapide de type go-fast, a été interceptée mercredi dernier par une action coordonnée de la Marine nationale et de la douane. Quatre hommes se trouvaient à bord et 30 kilos de drogue ont été saisis. Les autorités françaises estiment qu'avant d'être interpellés, les trafiquants ont jeté à la mer 1.8 tonne de produits stupéfiants. L'enquête a été confiée à la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille, les quatre hommes étant remis au service de la police judiciaire de Marseille.
Depuis 2006, 19 embarcations ont été interceptées et 15 tonnes de drogue saisies, 25 autres tonnes ayant, estiment les autorités françaises, été jetées à la mer. Ces opérations s'inscrivent dans le cadre de la lutte contre les trafics illicites, conduites depuis 2006 par le préfet maritime de la Méditerranée, elles se poursuivent en coordination avec la douane, le centre de coordination de lutte anti-drogue de la Méditerranée (CECLAD-M), le SRPJ de Marseille ainsi que les procureurs de Toulon et de Marseille, siège de la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS).

Marine nationale