Divers
Narcotrafic : La douane et la marine interceptent un go-fast en Méditerranée

Actualité

Narcotrafic : La douane et la marine interceptent un go-fast en Méditerranée

Divers

Une embarcation rapide transportant une cargaison estimée à deux tonnes de drogue, a été interceptée vendredi 29 février. Ce go-fast avait été repéré à une centaine de nautiques au sud-est de Barcelone par un avion Nord 262 de la Marine nationale, en mission de reconnaissance. Des moyens navals et aériens ont immédiatement été mis en place, en liaison avec les autorités espagnoles. Ont ainsi été engagés la vedette DF 30 de Port Vendres et un hélicoptère EC135 (basé à Hyères) de la douane, alors que la marine faisait intervenir depuis Nîmes un avion de patrouille maritime Atlantique 2. « Dans la soirée ce dispositif (a) contraint par son action le go-fast à rejeter la totalité de sa cargaison à la mer, estimée à près de 2 tonnes de produits stupéfiants », précise la préfecture maritime de la Méditerranée.
Le 30 janvier dernier, les autorités françaises et espagnoles avaient déjoué une tentative similaire de passage d'une tonne de stupéfiants par voie maritime. Les trafiquants, repérés au nord des Baléares, avaient jeté la drogue par-dessus bord.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française