Divers
Nathalie Kosciusko-Moriset pour une politique de la mer « forte et ambitieuse »

Actualité

Nathalie Kosciusko-Moriset pour une politique de la mer « forte et ambitieuse »

Divers

Nathalie Kosciusko-Moriset s'est exprimé, mardi à Toulon, lors des sixième Assises de l'Economie maritime. Le nouvelle ministre de du Développement durable, des Transports et du logement en a profité pour bien réaffirmer la mer faisait bien partie de ses attributions. NKM en a profité pour faire le point sur le Grenelle de la Mer, la réforme des ports, le développement du RIF ou encore les énergies marines renouvelables.
Voici son discours :
______________________________

Monsieur le président du Cluster maritime français,
Monsieur le chef d'Etat Major de la Marine,
Monsieur le secrétaire général de la mer,
Messieurs les préfets,
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais d'abord vous dire combien la ministre chargée de la mer que je suis est heureuse d'être ici, à Toulon, parmi vous, qui représentez les forces vives de la communauté maritime française.
Après Brest en 2009, Toulon était un choix qui s'imposait pour cette 6ème édition des Assises de l'économie maritime.

Permettez-moi d'emblée de dissiper, si besoin était, un malentendu : la mer fait bien pleinement partie des responsabilités ministérielles qui m'ont été confiées par le Président de la République et le Premier ministre.

Il y a l'intitulé du ministère et puis il y a la réalité des attributions. Celles-ci viennent d'être précisées par le décret du 25 novembre 2010.

Le ministère de l'écologie et du développement durable est bien le ministère de la mer, il est aussi le ministère des transports et le ministère des énergies renouvelables, deux thèmes que je sais chers à beaucoup d'entre vous.

Les énergies, les transports, la recherche, le développement durable, l'aménagement foncier en zone littorale, ce sont pr

Cluster Maritime Français (CMF) | Actualité