Marine Marchande
Naufrage de l'Erika : Des surprises et un troisième épisode en vue...

Actualité

Naufrage de l'Erika : Des surprises et un troisième épisode en vue...

Marine Marchande

Mardi, le verdict du procès en appel du naufrage du pétrolier maltais a réservé son lot de surprises. La Cour d'appel de Paris jugeait Antonio Pollara, gestionnaire de l'Erika, Giuseppe Savarese, son armateur ; Rina, la société de classification ; ainsi que Total, affréteur du tanker. Ils étaient poursuivis pour pollution maritime suite au naufrage de décembre 1999, au large de la Bretagne. Comme en première instance, les quatre prévenus ont été reconnus coupables. Pollara et Savarese ont été condamnés à 75.000 euros d'amende chacun, alors que Total, comme Rina, devront s'acquitter d'une somme de 375.000 euros.
La Cour d'appel considère dans son arrêt que la perte du navire est liée à « une grave corrosion provoquée par l'ins

Pollution en mer et accidents