Marine Marchande
Naufrage du Bourbon Dolphin : La commission d'enquête rend son rapport

Actualité

Naufrage du Bourbon Dolphin : La commission d'enquête rend son rapport

Marine Marchande

Le 12 avril 2007, 8 marins du Dolphin, un ravitailleur remorqueur releveur d'ancres (AHTS) de la compagnie BOURBON, périssaient dans le chavirage de leur navire, au large des îles Shetland. Après 11 mois d'investigations, la commission spéciale nommée en Norvège (Le bateau appartenait à Bourbon Offshore Norway) a rendu ses conclusions fin mars. « Dans son rapport, la Commission indique qu'il n'est pas possible de montrer qu'une erreur individuelle, ou technique ou humaine, a mené à l'accident. C'est plutôt une série de circonstances qui, ensemble, ont causé la perte du navire », indique le Ministère norvégien de la Justice et de la Police. Selon la reconstitution de l'accident, l'arrière du navire se serait déporté, créant une tension sur le crochet chargé de retenir le câble accroché à la plateforme. Le crochet aurait rompu, déplaçant la charge sur le côté bâbord du Dolphin. Le bateau prenant les vagues de travers, l'eau se serait alors engouffrée sur la plage arrière, aboutissant au naufrage.
Selon le ministère norvégien : « Il apparaît dans le rapport qu'un certain nombre de facteurs indirects ont contribué à l'accident. Une combinaison de faiblesses dans la conception du navire et des problèmes dans les procédures de sécurité de la compagnie, de l'opérateur et sur la plateforme ont contribué de façon significative à ce que l'opération du 12 avril 2007 échappe à tout contrôle ».

BOURBON étudie le rapport avant de prendre position

La commission d'enquête évoque notamment la conception du navire, du type Ulstein A102. Selon les rapporteurs norvégiens, des problèmes de stabilité ont pu survenir lors des opérations de remorquage de plateformes confiées au bâtiment. Pour mémoire, le Bourbon Dolphin a chaviré alors qu'il tractait, pour le compte de Chevron, la structure de forage Transocean Rather opérant à plus de 1000 mètres de profondeur. La commission s'est également intéressée à l'équipage et à un éventuel manque d'expérience de celui-ci vis-à-vis d'un navire neuf, puisque livré en octobre 2006. Le commandant venait semble-t-il de prendre en main le Dolphin. Enfin, on notera que des soucis au niveau des procédures ont été relevés par la commission, qui a également épinglé la société de classification, DNT pour ne pas les avoir relevés. Chez BOURBON, on ne souhaite pas encore commenter le rapport, qui a été transmis à la justice norvégienne. « Depuis l'accident, nous diffusons tous les éléments avérés et officiels sur notre site Internet. Toutefois, à ce jour, nous ne souhaitons pas nous positionner. Le rapport est en cours d'analyse chez nous et nous prenons le temps d'étudier les points qui pourraient concerner BOURBON ».

Des mesures déjà en place pour éviter un nouveau drame

Sans attendre les suites juridiques du naufrage, différentes mesures ont, d'ores et déjà, été prises. Ainsi, en mai 2007, la Commission des Affaires Maritimes norvégienne (Norwegian Maritime Directorate) imposait un certain nombre de procédures afin d'éviter un nouveau drame comme celui du Dolphin. Celles-ci ont été élaborées en coopération avec divers acteurs maritimes comme des designers, des chantiers, des capitaines et des experts en opérations de relevage d'ancres. Les mesures portent sur l'étude et l'information des limites de stabilité des navires sur la base des critères du Norwegian Maritime Directorate. La définition de la puissance de traction du treuil effectivement disponible durant les opérations, l'amélioration de la maîtrise du système de largage d'urgence du treuil et, enfin, la mise en place de procédures de relevage d'ancres sur la base des critères du NMD, et plus particulièrement dans le cadre d'opérations réalisées en tandem. Dans l'attente des conclusions définitives de l'enquête, BOURBON avait décidé, dès juin 2007, d'appliquer ces mesures à l'ensemble de sa flotte de navire ravitailleurs remorqueurs releveurs d'ancres (AHTS), et ce partout dans le monde.
______________________________________________

- Voir la vidéo de la reconstitution du naufrage

Bourbon Offshore | Toute l'actualité de la compagnie