Divers

Fil info

Naufrage du cotre Marie Madeleine en Manche

Divers

Samedi 5 septembre 2015, à 15h40, le cotre "Marie Madeleine", stationné à Saint Vaast-la-Hougue, s'est échoué sur les îles Saint Marcouf avec 16 personnes à bord. Ces dernières ont été évacuées à la suite à l'engagement de moyens de la SNSM de Barfleur et de Saint-Vaast-la-Hougue.

Dans la matinée du mercredi 9 septembre 2015, le capitaine du "Marie Madeleine", accompagné d'une équipe d'ouvriers du chantier naval de Saint-Vaast, ont été conduits à bord du voilier échoué par la SNS 086 "Amiral de Tourville" de Barfleur afin d'y effectuer toute la journée des travaux destinés à préparer le déséchouement du navire prévu le lendemain.

A 20h05, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) Jobourg a été informé par la vedette SNS 086 "Amiral de Tourville", présente sur zone, que le navire se disloquait, entraînant à la mer un équipier SNSM. Cinq autres personnes se trouvaient encore à bord dans une situation dangereuse.

Immédiatement, le CROSS Jobourg a engagé l'hélicoptère EC 225 de la Marine nationale ainsi que la vedette SNS 210 "Président Jules Pinteaux", stationnée à Saint-Vaast-la-Hougue, pour renforcer le dispositif de sauvetage dans une zone où la navigation est difficile en raison de hauts fonds et des conditions météorologiques. La SNS 086 a récupéré son équipier pendant que les autres moyens de sauvetage ralliaient les îles Saint-Marcouf.

Pendant l'hélitreuillage de deux premières personnes par l'hélicoptère de la Marine nationale, le navire a continué de se disloquer. Les trois autres personnes restées à bord sont tombées à la mer. La vedette SNS 210 de Saint-Vaast-la-Hougue a récupéré une personne à son bord et l'hélicoptère EC 225 a pu récupérer les deux dernières personnes. 

A 20h45, l'ensemble des personnes en difficulté a été pris en charge par un moyen de sauvetage. Afin d'effectuer un bilan médical, des Véhicules de Secours et d'Assistance aux Victimes (VSAV) des pompiers attendaient les victimes à Saint-Vaast. L'équipier de la SNSM de Barfleur, en bonne santé, est rentré avec le canot tous-temps à la station. Au terme de cette opération, toutes les personnes sont rentrées à leur domicile indemnes.

L'épave a, quant à elle, sombré. Un Avis d'Urgence à la Navigation (AVURNAV) est actuellement diffusé aux navigateurs par le CROSS Jobourg pour signaler la présence d'éventuels débris dans la zone.

 

Communiqué de la Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, 09/09/15

Pollution en mer et accidents