Divers
Naufrage du Klein Familie : Dans l'attente des analyses scientifiques

Actualité

Naufrage du Klein Familie : Dans l'attente des analyses scientifiques

Divers

L’enquête sur le naufrage du ligneur normand se poursuit. Le résultat des analyses des traces de peinture verte retrouvées sur le bulbe d’étrave du Sichem Pandora seront connues « en début de semaine », indique le parquet de Cherbourg. La peinture doit être comparée avec les débris du navire de pêche, qui a coulé jeudi dernier en Manche. Sur les 6 membres d’équipage, seul un marin a survécu. Le jeune rescapé a indiqué aux enquêteurs qu’il avait été réveillé « par un grand choc » et qu’il avait aperçu « un énorme cargo ». L’armateur du Sichem Pandora a démenti toute responsabilité de son navire dans l’accident. Le procureur de Cherbourg parlait néanmoins, ce week-end, de « présomption d’implication », notamment en raison des traces de peintures découvertes sur le bulbe du chimiquier. Dépêché sur les lieux du naufrage, le chasseur de mines Croix du Sud a retrouvé l’épave dont des clichés ont été pris grâce au mini-sous-marin du bâtiment (Poisson Auto Propulsé). Le Contre-amiral Edouard Guillaud, préfet maritime de la manche et de la mer du Nord, parle d’une « épave en très mauvais état dont la coque éclatée démontre un choc extrêmement violent ». La collision présumée s’étant produite en dehors des eaux territoriales, si l’implication du Sichem Pandora est démontrée, l’affaire ne sera pas jugée en France, mais à Malte, conformément au droit international. Immatriculé à Cherbourg, le Klein Familie gît par 70 mètres de fond.

Klein Familie