Energies Marines
Naval Énergies teste son flotteur d’éolienne en Norvège
ABONNÉS

Actualité

Naval Énergies teste son flotteur d’éolienne en Norvège

Energies Marines

Le bassin d’essais de Sintef à Trondheim a accueilli, il y a quelques semaines, les tests du flotteur d’éolienne développé par Naval Énergies. Il s’agit de la troisième série d’essais pour cet élément, les premiers ayant eu lieu au tout début du projet, en 2011, dans les bassins français puis les seconds en 2017 chez Marin aux Pays-Bas. « Nous avions alors testé un design différent de celui que nous avons affiné pour le projet de Groix-Belle-Ile », précisent Raffaello Antonutti et Julien Pelé, les ingénieurs de Naval Énergies qui ont conduit les tests.

Pour mémoire, la filiale de Naval Group va fournir les flotteurs de ce parc qui devait compter quatre machines mais qui finalement n’en aura que trois. Suite à la décision de General Electric d’arrêter la production de ses éoliennes offshore de 6 MW pour privilégier sa nouvelle Haliade-X de 12 MW, le consortium en charge du développement du parc pilote d’éoliennes flottantes de Groix Belle-Île a, en effet,

Energies Marines Renouvelables