Défense

Fil info

Naval Group (ex-DCNS) présente ses résultats pour le premier semestre

Défense

Le conseil d’administration de Naval Group s’est réuni le 21 juillet 2017 pour examiner les comptes du 1er semestre 2017 clos le 30 juin.

Commentant ces résultats, Frank Le Rebeller, Directeur Général Adjoint, finances, achats et juridique, a notamment déclaré : «Ces six premiers mois ont été marqués par plusieurs événements qui concourent à la réussite de notre plan d’actions stratégiques et de nos objectifs opérationnels et financiers .Outre la contractualisation du programme de Frégates de Taille Intermédiaire (FTI), nous avons notamment conclu en avril dernier un nouvel accord d’entreprise avec les partenaires sociaux couvrant la période 2017-2020. Il nous permettra de renforcer, encore une fois, notre compétitivité. En nous rebaptisant Naval Group, nous réaffirmons notre présence à l’international pour conquérir de nouveaux marchés et accroître notre notoriété pour attirer les talents et fidéliser nos collaborateurs. »  

 

 

Prises de commandes

Les prises de commandes réalisées au cours du 1er semestre 2017 s’élèvent à 2 608 millions d’euros. Elles portent le carnet de commandes à fin juin 2017 à 12,5 milliards d’euros. Elles confirment par ailleurs le rétablissement progressif du taux de marge moyen du carnet de commandes déjà constaté précédemment, condition essentielle de la rentabilité pérenne de nos opérations afin de construire un avenir solide et rentable pour l’entreprise et dégager les ressources nécessaires à notre développement.

Les principales commandes enregistrées en France ou à l’international sur la période écoulée concernent tous les secteurs de l’entreprise qu’il s’agisse des programmes de construction neuve, des services ou des équipements. Les principales notifications concernent le programme de frégates intermédiaires (FTI), la rénovation des frégates du type La Fayette, le programme de sous-marin nucléaire d’attaque (SNA), et le programme de sous-marin australien.

Chiffre d’affaires, EBITA et résultat net

Le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 1 707 millions d’euros, soit sensiblement au-dessus du niveau que celui du 1er semestre 2016. Il est porté par les grands programmes nationaux, principalement frégate multimissions FREMM et sous-marin nucléaire d’attaque Barracuda, par l’international avec le Brésil et l’Egypte ainsi que par les Services avec notamment les programmes d’entretiens des sous-marins nucléaires d’attaque et des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins ainsi que la modernisation à mi-vie du porte-avions Charles de Gaulle.

L’EBITA s’élève à 84,7 millions d’euros au 1er semestre 2017. La rentabilité opérationnelle du chiffre d’affaires a été améliorée d’un semestre sur l’autre, passant de 3,1% au 1er semestre 2016 à 5,0% sur la même période de 2017.

Cette bonne dynamique montre que les actions engagées dans le cadre du Plan de progrès et de l’Accord global de performance continuent de donner résultats et contribuent à l’amélioration de notre compétitivité et de notre rentabilité.

Le résultat net consolidé du 1er semestre 2017 s’établit à 59,9 millions d’euros.

Perspectives

Sur l’ensemble de l’exercice 2017, Naval group confirme les perspectives annoncées en début d’année : légère croissance du chiffre d’affaires, poursuite de l’amélioration du résultat et de la rentabilité opérationnels. Le résultat net devrait être en progression de l’ordre de 10 à 15 % par rapport à 2016.

Communiqué de Naval Group, 21/07/17

 

DCNS