Défense
Naval Group signe le contrat de design des sous-marins australiens

Actualité

Naval Group signe le contrat de design des sous-marins australiens

Défense

Après l’accord de partenariat stratégique qui a, le 11 février, définitivement entériné le programme des nouveaux sous-marins australiens, Naval Group a comme prévu signé hier un premier contrat de projet, portant sur le design des futurs bâtiments. « Ce contrat couvre la poursuite des travaux de conception des sous-marins de la classe Attack, un programme qui entre dans une nouvelle phase dite de définition. Elle comprendra la sélection de près de cent équipements essentiels qui contribueront à la définition du design du sous-marin. Une étape clé pour l'industrie australienne qui, avec le développement des compétences de sa main-d’œuvre, jouera un rôle déterminant dans le développement d’une capacité nationale souveraine dans le domaine des sous-marins », explique l’industriel français, qui précise que ce contrat, signé par le premier-ministre australien Christopher Pyne, inclut également le soutien à la réalisation des infrastructures navales destinées à la conception et la construction du nouveau chantier d’Osborne à proximité d’Adelaïde (Australie du Sud), où les Attack seront réalisés.

 

Signature à Canberra, hier, de la première phase du contrat de design des Attack (© NAVAL GROUP)

Signature à Canberra, hier, de la première phase du contrat de design des Attack (© NAVAL GROUP)

 

La première phase du contrat de design, d'une valeur de 361 millions d’euros, se poursuivra jusqu'en 2021. Avec les autres phases, cette partie design s’élèvera à environ 1.5 milliard d’euros. Doit suivre, en 2023, le contrat pour l’aménagement détaillé de la tête de série, la construction de ce bâtiment et ses essais, soit un marché d’une durée d’environ 10 ans et de plusieurs milliards d’euros. La livraison du premier Attack à la Royal Australian Navy devrait donc intervenir au début des années 2030, sachant que l’objectif concernant la cadence de production de ses sisterships est d’une unité tous les deux ans.

Pour mémoire, l’Australie prévoit de se doter de 12 sous-marins océaniques. Ceux-ci seront une version à propulsion conventionnelle et adaptée aux besoins de la RAN des nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque français du type Barracuda, dont le premier exemplaire, le Suffren, sera mis à l’eau cet été par le site Naval Group de Cherbourg.

Pour la conception et la construction des Attack, mais aussi celle du chantier qui va les réaliser en Australie, l’achat du système de combat (qui sera fourni par l'américain Lockheed Martin) et le contrat de maintenance des bateaux une fois ceux-ci livrés, il est prévu un budget global de 50 milliards de dollars, soit plus de 30 milliards d’euros, dont une grande partie pour Naval Group.  

- Voir notre article détaillé sur le programme des sous-marins australiens

 

 

Naval Group (ex-DCNS) Marine australienne