Défense
Navaleo avance sur la déconstruction des ex-sous-marins Bévéziers et La Praya
ABONNÉS

Actualité

Navaleo avance sur la déconstruction des ex-sous-marins Bévéziers et La Praya

Défense
Vie Portuaire

Mis au sec fin octobre dans la forme 1 du port de commerce de Brest, les anciens Bévéziers et La Praya de la Marine nationale voient leur déconstruction se poursuivre. « Les travaux avancent bien, nous sommes dans les temps que nous nous étions fixés », explique à Mer et Marine Olivier Lebosquain, directeur de la société Navaleo, filiale du groupe Les Recycleurs Bretons chargée de mener à bien ce chantier. «  A ce stade, nous avons retiré 80% de l’intérieur des coques et là nous en sommes au retrait des moteurs, nous venons de retirer le moteur électrique de propulsion et il reste à enlever les diesels. Nous aurons fini d’enlever la coque légère d’ici la fin de semaine et nous passerons ensuite au tronçonnage de la coque épaisse ». Les vieux sous-marins, sur lesquels travaillent actuellement une vingtaine de personnes, ne seront pas découpés en tronçons entiers mais par morceaux de 3 à 4 tonnes, du haut vers le bas. Les métaux, une fois traités, seront expédiés par voie maritime vers des fonderies, en particulier à Dunkerque, afin d’être recyclés. Quant aux éléments amiantés, ils sont d’abord conduits vers la toute nouvelle unité de traitement que Navaleo vient d’ouvrir dans la zone portuaire. Une vaste « salle blanche » comprenant 600 m² de bâti avec trois zones de travail de 170 m² permettant de traiter des éléments contenant de l’amiante en toute

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française