Défense
Navantia embarque le moteur électrique de propulsion du S-81

Actualité

Navantia embarque le moteur électrique de propulsion du S-81

Défense

Le chantier Navantia de Carthagène, qui réalise le premier sous-marin espagnol du type S-80, a procédé le 15 février à l'intégration du moteur électrique de propulsion dans la coque du futur Isaac Peral (S-81). Ce moteur a été développé par Cantarey, filiale du groupe espagnol Gamesa. Selon Navantia, ce MEP a été spécialement conçu pour présenter un poids inférieur de 20% à celui du Scorpène, que le constructeur espagnol réalisait auparavant avec le Français DCNS. Navantia annonce également que le moteur électrique retenu pour le S-81 présente une signature acoustique « extrêmement basse », une résistance au choc et une génération de puissance très importantes, sans donner plus de détails. Evidemment, ces caractéristiques devront être démontrées lors des essais en mer du sous-marin, dont la livraison à la marine espagnole est prévue en 2015.
Long de 71.05 mètres, le bâtiment affichera un déplacement de 2200 tonnes en surface et 2426 tonnes en plongée. Capable d'atteindre 19 noeuds, il sera équipé de trois moteurs diesels de 1200 kW et un moteur électrique de propulsion. A cela doit s'ajouter un nouveau système de propulsion anaérobie spécialement conçu pour ce programme par Navantia, Hamilton Sundstrand et Hyndergreen. Très automatisé, l'Isaac Peral aura un équipage réduit (31 hommes). Côté armement, le bâtiment disposera de 6 tubes de 533mm pour torpilles lourdes, missiles antinavire et, éventuellement, missiles de croisière. Enfin, des logements supplémentaires sont prévus pour 8 commandos, permettant au bâtiment de servir aux opérations spéciales.
En tout, la marine espagnole a commandé quatre bâtiments du type S-80, deux autres étant souhaités à terme.

Sous-marin du type S-80 (© : NAVANTIA)
Sous-marin du type S-80 (© : NAVANTIA)

Navantia