Défense
Navantia lance la dernière frégate espagnole du type F100

Actualité

Navantia lance la dernière frégate espagnole du type F100

Défense

Les chantiers Navantia de Fene-Ferrol ont procédé, le 4 novembre, au lancement de la cinquième et dernière frégate lance-missiles du type F100. Baptisé Cristobal Colon et portant le numéro de coque F105, ce navire, mis sur cale en 2008, sera livré à l'été 2012 à la marine espagnole. Long de 146.7 mètres pour un déplacement de 5870 tonnes, les Alvaro de Bazan embarquent 8 missiles antinavire Harpoon, 48 cellules de lancement vertical pour missiles surface-air SM-2 MR et ESSM RIM, une tourelle de 127mm, deux canons de 20mm, quatre mitrailleuses de 12.7mm, quatre tubes lance-torpilles et un hélicoptère. Capables d'atteindre la vitesse de 29 noeuds grâce à une puissance propulsive de 47.300 cv, ces frégates sont spécialisées dans la défense aérienne. A ce titre, elles mettent en oeuvre le système américain Aegis, avec radar à faces planes SPY-1D.
Tête de série de ce programme, l'Alvaro de Bazan est entré en service en 2002. Il a été suivi par l'Almirante Juan de Borbon (2003), Blas de Lezo (2004) et Mendez Nunez (2006). Initialement, l'Espagne devait commander une sixième unité mais la construction de ce bateau, qui devait s'appeler Roger de Lauria, a été suspendue en 2009 suite aux difficultés budgétaires liées à la crise économique.
Navantia a, en revanche, vendu deux frégates du type F100 à la marine australienne. Les Sydney et Brisbane doivent être livrés en 2016 et 2017, le contrat comportant une option pour un troisième navire (Hobart).

Le Juan de Borbon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Juan de Borbon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Navantia