Disp POPIN non abonne!
Construction Navale

Actualité

Navantia livre le pétrolier Monte Udala

Construction Navale

Mardi 13 mars, le constructeur espagnol Navantia a livré le Monte Udala, un pétrolier Suezmax de 274 mètres de long pour 48 mètres de large et un port en lourd de 156.000 tonnes à la compagnie ibérique CEPSA. La société l’affrétera dans le cadre du renouvellement de sa flotte en charter.

 

Le Monte Udala durant ses essais en mer (Navantia)

Le Monte Udala durant ses essais en mer (Navantia)

 

C’est la tête de série d’un programme de quatre tankers identiques commandés en juillet 2015 par le groupe ibérique Ibaizábal et construits au chantier andalou de Puerto Real dans la baie de Cadix. Le Monte Udala a été mis à l’eau en octobre 2017 et a effectué ses essais en début d’année. Le deuxième et le troisième exemplaires sont actuellement en construction. Une quatrième unité les suivra. 20.144 tonnes d’acier sont nécessaires pour la fabrication chacun des pétroliers.

 

Mise sur cale du Monte Urquiloa devant la coque du Monte Urbasa, le mois dernier à Puerto Real (Navantia).

Mise sur cale du Monte Urquiloa devant la coque du Monte Urbasa, le mois dernier à Puerto Real (Navantia).

 

Ils ont la particularité d’être les premiers pétroliers construits en Espagne depuis plus de 20 ans. Pour la conception et la réalisation de certaines pièces, Navantia s’est appuyé sur le constructeur coréen Daewoo. Il aurait probablement été compliqué pour l’espagnol de retrouver ce marché sans un partenariat avec un acteur asiatique. À l’origine, une option pour deux autres navires était prévue. Mais, selon la presse espagnole, la faible rentabilité de la série aurait eu raison de cette possibilité. Il n’empêche que chaque navire représente selon Navantia 725.000 heures de travail, pour 2000 emplois directs et indirects.

 

Vidéo résumant la construction du Monete Udala (Navantia)

Navantia