Défense
Navantia remet en état un ex-patrouilleur espagnol pour le Mozambique

Actualité

Navantia remet en état un ex-patrouilleur espagnol pour le Mozambique

Défense

Le patrouilleur mozambicain Pebane, ex-Dragonera de la marine espagnole, est parti le 31 mai du chantier Navantia de San Fernando, près de Cadix. Le bâtiment a quitté l’Espagne à bord du cargo Panagia, qui l’a embarqué au moyen de ses grues et va le conduire à Maputo, où il arrivera vers le 18 juin. Retiré du service dans l’Armada en 2010, le Pebane a été cédé au Mozambique et modernisé par Navantia dans le cadre d’un contrat signé en novembre 2012. Le chantier, qui a représenté 50.000 heures de travail, a duré six mois et comprenait 50 opérations principales, notamment sur la propulsion, la coque et les équipements.

 

 

Chargement du Pebane sur le Panagia (© NAVANTIA)

Chargement du Pebane sur le Panagia (© NAVANTIA)

 

Chargement du Pebane sur le Panagia (© NAVANTIA)

Chargement du Pebane sur le Panagia (© NAVANTIA)

 

 

Long de 32.2 mètres pour une largeur de 5.3 mètres et un déplacement de 110 tonnes en charge, le Pebane compte deux moteurs diesels MAN 8V8 16/18 TSL lui permettant d’atteindre la vitesse de 15 nœuds, avec une autonomie de 1200 milles à cette vitesse. Armé par un équipage de 15 marins, il peut mettre en œuvre un canon de 20mm et des mitrailleuses. Construit à San Fernando, l’ex-Dragonera est entré en service en 1981 au sein de la marine espagnole. Trois autres patrouilleurs du même type (Conejera) ont été cédé à des pays africains, soit un au Sénégal et deux à la Mauritanie.

Navantia