Défense
Navantia remporte son premier contrat de MCO à l’export

Actualité

Navantia remporte son premier contrat de MCO à l’export

Défense

Le groupe espagnol a remporté avec la Norvège son premier contrat de maintien en condition opérationnelle à l’export. Dans le cadre de l’accord signé le 26 juin avec le ministère norvégien de la Défense, Navantia assurera durant trois ans le MCO des cinq frégates du type F310 (classe Fridtjof Nansen), réalisées en Espagne et mises en service entre 2006 et 2011. Ce marché comprend des prestations techniques et d’ingénierie dans le cadre de la maintenance, de la réparation et de la mise à niveau des bâtiments et de leurs équipements.

Longues de 133.2 mètres pour un déplacement de 5130 tonnes en charge, les F310  sont dotées d'un système dérivé de l'Aegis américain, avec radar SPY-1F. Disposant de solides capacités de défense aérienne littorales, elles ne sont en revanche pas conçues pour la défense aérienne de zone. L'armement comprend 32 missiles surface-air à lancement vertical ESSM RIM, cette capacité pouvant éventuellement être doublée (ou complétée par d'autres missiles) grâce à un emplacement conservatoire pour un lanceur VLS Mk41 supplémentaire. Les frégates norvégiennes comptent, en outre, 8 missiles antinavire NSM, une tourelle de 76mm, 4 mitrailleuses de 12.7mm. Pour leur autodéfense, les bâtiments disposent de 4 lance-leurres Terma et des leurres anti-torpilles Loki. 

La classe comprend le Fridtjof Nansen (2006), le Roald Amundsen (2007) , l’Otto Sverdrup (2008),  Helge Instad (2009) et le Thor Heyerdahl (2011). 

 

 

Lancement du Fridtjof Nansen au chantier Fene Ferrol en juin 2004 (© NAVANTIA)

Lancement du Fridtjof Nansen au chantier Fene Ferrol en juin 2004 (© NAVANTIA)

Navantia