Energies Marines
Navantia va construire cinq structures d’éoliennes flottantes pour l’Ecosse

Actualité

Navantia va construire cinq structures d’éoliennes flottantes pour l’Ecosse

Energies Marines

Le constructeur espagnol confirme sa diversification dans les énergies marines. Cet été, Navantia a remporté un contrat avec Hywind Scotland, filiale du groupe norvégien Statoil. La commande porte sur la réalisation des flotteurs de cinq éoliennes, qui seront implantées sur un parc pilote situé au nord-est du port écossais d’Aberdeen, à approximativement 25/30 kilomètres des côtes de Peterhead. En forme de cylindre vertical, ces structures métalliques mesureront 90 mètres de long pour un diamètre de 14.5 mètres, leur poids devant atteindre quelques 3500 tonnes. Représentant 400.000 heures de travail pour Navantia, la construction des flotteurs débutera au mois de décembre sur le chantier de Fene, chargé de ce contrat. La dernière structure doit être livrée en février 2017.

 

Vue du futur parc écossais (© : STATOIL)

Vue du futur parc écossais (© : STATOIL)

 

Prévu pour entrer en service en 2017, le parc pilote, dont le développement a été confié à Statoil en 2014, aura une puissance de 30 MW, c’est-à-dire que chaque machine sera dotée d’une turbine de 6 MW. Variant avec la houle, la hauteur au-dessus du niveau de la mer devrait osciller entre 70 et 85 mètres, le diamètre du rotor étant de 154 mètres. Les éoliennes doivent être retenues par trois points d’ancrage chacune.

Alors que le turbinier allant équiper les machines n’est pas encore connu, Statoil a choisi cet été le système d’installation en mer proposé par un groupement norvégien constitué d’Atkins, Modec et Ulstein.

 

(© : ULSTEIN)

(© : ULSTEIN)

 

Le projet Hywind Scotland vise à valider l’exploitation d’éoliennes par des profondeurs d’eau supérieures à 100 mètres (entre 90 et 125 mètres pour le site écossais) avec le concept flottant de Statoil. Un premier prototype doté d’une turbine Siemens de 2.3 MW avait, pour mémoire, été implanté en 2009 au large de Karmøy, au sud-ouest de la Norvège. Le groupe français Technip avait été à l’époque chargé par Statoil de concevoir, réaliser et installer la structure sous-marine flottante. 

 

Le concept Hywind (© : STATOIL)

Le concept Hywind (© : STATOIL)

Navantia | Toute l'actualité du constructeur naval espagnol Energies Marines Renouvelables