Marine Marchande
Navire en difficulté dans le Pas de Calais

Actualité

Navire en difficulté dans le Pas de Calais

Marine Marchande

Le vraquier Blankenese, battant pavillon maltais, s'est retrouvé en avarie totale de propulsion et donc à la dérive, hier matin, dans la voie montante du dispositif de séparation du trafic du Pas de Calais (50 km au sud-ouest de Boulogne sur Mer). Construit en 1984, d'une longueur de 99 mètres, ce navire avec 10 membres d'équipage à bord transporte 4200 tonnes de minerais. Il était en provenance de Bandirma (Turquie) et faisait route vers Uddevalla (Suède). Les mauvaises conditions météorologiques, avec des vents de 60 à 80 km/h et des vagues de quatre à cinq mètres, faisaient dériver le navire vers la côte française. Le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage (RIAS) Anglian Monarch, co-affrêté par la France et le Royaume-Uni, a été dépêché par le centre régional opérationnel de surveillance et de secours (CROSS) Gris Nez. Il est arrivé sur zone en milieu d'après-midi. Mis en demeure par le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord de faire cesser le danger qu'il représentait pour la navigation et le littoral français, l'armateur du Blankenese a fait le choix de passer un contrat d'assistance avec la société Klyne Tugs, de laquelle relève l'Anglian Monarch. Le RIAS a passé sa remorque, avec difficulté compte tenu des conditions météorologiques dégradées, alors que le Blankenese dérivait toujours vers la côte française sous l'effet des courants et des forts vents. Le convoi a, ensuite, mis le cap sur Dunkerque, qu'il a rejoint ce vendredi matin. Les inspecteurs du Centre de Sécurité des Navires ont, alors, procédé à sa visite.

Le Blankenese (© : DROITS RESERVES)
Le Blankenese (© : DROITS RESERVES)

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer