Défense
Navires amphibies : L'heure des choix pour l'Australie

Actualité

Navires amphibies : L'heure des choix pour l'Australie

Défense

Le BPC français ou le BPE espagnol ? Le gouvernement australien pourrait annoncer, aujourd'hui, le design retenu pour ses deux futurs navires amphibies. Le sujet devait être évoqué hier lors d'un conseil des ministres à Canberra mais l'annonce de la décision pourrait être différée, afin de concorder avec une autre commande majeure, celle d'hélicoptères pour l'armée australienne.
Pour réaliser les deux bâtiments, un contrat de plus de 1 milliard de dollars, deux Européens sont en lice, chacun s'étant allié à un partenaire local. D'un côté, DCNS et Thales Australia (dont fait partie ADI) et de l'autre Navantia et Thenix. Le team franco-australien propose une version agrandie du Bâtiment de Projection et de Commandement Mistral, un navire déjà en service et éprouvé au sein de la Marine nationale. Les Espagnols présentent de leur côté un dérivé du Buque de Proyeccion Estrategica Juan Carlos Primero, actuellement en construction pour l'Armada. D'un déplacement supérieur à 24.000 tonnes et capables de mettre en oeuvre simultanément 6 hélicoptères lourds, les HMAS Canberra et HMAS Adelaïde doivent être mis en service à l'horizon 2012/2015.
On notera que Navantia est également en lice avec le F100 pour décrocher le programme des trois futurs destroyers lance-missiles Hobart Brisbane et Sydney.
_______________________________________________

- Voir la fiche technique du BPC français

- Voir la fiche technique du BPE espagnol


Naval Group | Actualité industrie navale de défense