Marine Marchande

Actualité

Navires autonomes : un nouveau site de test dans les fjords norvégiens

Marine Marchande

Ålesund ne pouvait pas rester en dehors de la course de l'autonomisation des navires. Autour de cette ville de la côte ouest norvégienne se trouve en effet une concentration d'une densité rare d'entreprises du monde maritime. « Dans un rayon de 50 kilomètres, nous avons 14 chantiers et 20 compagnies maritimes », rappelle Per Erik Dalen, patron de GCE Blue Maritime, le cluster d'Ålesund et de sa région environnante, le Sunnmøre. 18 d'entre elles, parmi lesquelles les chantiers Kleven, Ulstein, Fiskerstrand, Havyard, Vard, les équipementiers Rolls-Royce et Inmarsat, les armements Havila et Fjord 1, les architectes de Skipsteknisk et l'université NTNU, ont formé un consortium pour travailler sur une toute nouvelle plateforme d'essai pour les navires autonomes.

 

 

Le site retenu est celui du Storfjord, au centre du Sunnmøre, dont un des bras est le très célèbre Geirangerfjord, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. « Le choix de ce site nous a paru évident. De nombreux chantiers et compagnies installées aux environs l'utilisent déjà pour tout les tests de navires. Il permet d'avoir à la fois des conditions océaniques, à l'embouchure, et plus calmes au fur et à mesure que l'on remonte les différents bras du fjord ». Quadrillé par huit lignes de ferries et occupé par plusieurs fermes aquacoles, le Storfjord comporte déjà un nombre important de senseurs, posés notamments dans le cadre de futurs projets de ponts et de routes, dont les données pourront être réunies et utilisées dans le cadre des tests des futurs navires autonomes.

Il s'agit du deuxième site norvégien à autoriser ce type d'essai, après celui de Trondheim. «  Ici, nous souhaitons le mettre à disposition de tout le monde. Son utilisation ne sera pas réservé à notre consortium. Toutes les parties intéressées, norvégiennes ou internationales, pourront venir tester leurs navires gratuitement ». 

 

 

Divers marine marchande