Divers

Fil info

Navtis : Bruno Pivain devient actionnaire majoritaire

Divers

Après un premier rachat fin 2012 avec deux partenaires, Bruno Pivain a finalisé la reprise du groupe industriel Navtis, le 10 juillet 2019. Une suite logique pour le P.-D.G. du groupe qui a déjà fortement développé l’activité de Navtis en France et à l’international.

Mercredi 10 juillet 2019, Bruno Pivain, président-directeur général de Navtis, a racheté les parts du groupe brestois, détenues par le fonds d’investissement Nestadio Capital, dirigé par Florent de KERSAUSON et les parts détenues par le groupe Jencyel. Les deux partenaires avaient accompagné Bruno Pivain lors de la reprise du groupe opérée en décembre 2012. « C’est un scénario qui avait déjà été écrit au moment de la reprise, précise Bruno Pivain : Nestadio Capital s’engageait pour une période de 6 à 7 ans avant de céder sa participation, et le groupe Jencyel restait ouvert à toute évolution. À ce titre je remercie mes deux partenaires pour leur confiance ». Aujourd’hui majoritaire, Bruno Pivain poursuit son plan de développement entamé il y a 6 ans. « Le contexte initial à la reprise était compliqué : niveau d'activité très faible, un client majeur. Aujourd’hui, le format a évolué : nous avons renforcé notre position sur le grand ouest et obtenu de nouveaux contrats en France et de manière significative à l’International. Le groupe doit continuer sa croissance et sa diversification ».

Poursuivre le développement

Les évolutions de la société brestoise sont nombreuses depuis 2012 : « Navtis est devenu un groupe industriel en croissance constante, le chiffre d’affaires a été multiplié par 3,5 et l’international représente plus de 14 % du CA Groupe. Et notre développement continue de progresser », précise Bruno Pivain. Les effectifs aussi sont en croissance avec 430 ETP aujourd’hui contre 163 au moment de la reprise.
Navtis a opéré la diversification dans les domaines suivants : la construction et réparation navale militaire et civile, mais aussi l’industrie, les énergies au sens large et l’oil & gas. Autre preuve du développement du Groupe Navtis, l’implantation dans deux autres régions et le renforcement du site breton à Brest, avec un important investissement immobilier pour accueillir le nouveau siège du Groupe, accompagné d’une restructuration de l’unité industrielle (ateliers et bureaux). Navtis Normandie, basé à Cherbourg, accueille une centaine de collaborateurs et Navtis Pays de la Loire, à Saint-Nazaire, voit la construction d’un ensemble immobilier de bureaux et d’une unité industrielle de grande dimension.

Un travail d’équipe multi spécialisée

« Nous sommes passés de la PME à l’ETI, dans le respect des engagements pris au départ, tout en gardant l’esprit familial, et avec un fort ancrage breton, poursuit le P.-D.G. Surtout, nous avons su garder notre réactivité et la proximité avec nos clients ». Navtis bénéficie d’ailleurs du soutien initial de Naval Group, donneur d’ordre majeur du secteur Naval militaire, et d’autres clients de poids.
Pour accompagner son développement, Navtis mise sur la qualité de ses équipes, à tous les niveaux. « J’ai toujours su que les métiers, les compétences des hommes et des femmes de Navtis recelaient un énorme potentiel. C’est aujourd’hui ce qui fait notre différence : une prestation de haute qualité et des savoir-faire multi-spécialités ». 108 recrutements ont été réalisés en 2018, une soixantaine sont prévus pour 2019 sur les trois sites. De même, et afin d’accompagner sa capacité de maîtrise d’œuvre, le bureau d’études/ingénierie a fortement renforcé la valeur ajoutée de ses prestations, pour être en capacité de gérer aujourd’hui des projets de très grande dimension.  

À la direction, Navtis s’appuie sur des personnalités brestoises reconnues et expertes dans leur domaine, comme François Drouet, ancien Commandant du Centre d’Instruction Navale, qui a rejoint le groupe en tant que conseiller défense et responsable de la business unit Défense, et très prochainement Philippe Grall, ancien directeur de la compagnie de transport maritime Penn ar Bed, qui intégrera le groupe au mois d’août en tant que directeur de la Zone Atlantique. Les membres de la direction générale comptent également dans leurs rangs Wendy Delacour, en charge du développement et de la mutualisation des processus du groupe sur le territoire national et à Internationale.

Nestadio Capital : société de gestion indépendante fondée par Florent de Kersauson en 2005, agréée par l'AMF et membre de l'AFG.
Jencyel : groupe spécialisé dans la manutention navale et le transfert industriel.

Communiqué de Navtis, 25/07/19