Marine Marchande
Neptune Orient Lines annonce la suppression de 1000 emplois

Actualité

Neptune Orient Lines annonce la suppression de 1000 emplois

Marine Marchande

Neptune Orient Lines, filiale du géant singapourien Temasek, a annoncé mardi un plan de restructuration destiné à alléger ses coûts. L'une des mesures porte sur la suppression de 1000 emplois en Amérique du nord, là « où les coûts de la compagnie sont les plus élevés », explique NOL. Le siège régional du groupe, actuellement basé à Oakland, en Californie, devrait quant à lui déménager, là aussi dans l'optique d'une optimisation des dépenses. « Le contexte très négatif que nous observons sur le marché sont sans précédent dans l'histoire de notre industrie. Cela nécessite des décisions difficiles », a commenté Ron Widdows. « Le mois dernier, nous avons initié des réductions de notre capacité, qui réduira significativement notre réseau maritime et nos coûts opérationnels. Mais aujourd'hui, face à des conditions se détériorant sur le marché, nous sommes contraints de prendre ces décisions supplémentaires », a expliqué le président de NOL. Les mesures annoncées en octobre, qui portent notamment sur une réduction importante de la capacité sur les services Asie - Amériques et Asie - Europe, doivent permettre à la compagnie de gagner 200 millions de dollars en 2009.
NOL aligne à ce jour plus de 120 porte-conteneurs et emploie 11.000 personnes à travers le monde.