Défense
Nicolas Sarkozy : « Un porte-avions ? Pour quoi faire ? »

Actualité

Nicolas Sarkozy : « Un porte-avions ? Pour quoi faire ? »

Défense

Pour ceux qui en doutaient encore, le projet de second porte-avions (PA2) français a plus que du plomb dans l'aile. Pour mémoire, le président de la République avait suspendu en 2008 le programme en coopération avec la Grande-Bretagne, repoussant à 2011/2012 sa décision concernant la construction, ou non, d'un bâtiment capable de suppléer le Charles de Gaulle durant ses périodes d'indisponibilité. Normalement, Nicolas Sarkozy est très conscient de l'intérêt du porte-avions comme instrument de projection de puissance et outil diplomatique permettant à la France de peser sur la scène internationale. D'ailleurs, lors de la campagne présidentielle de 2007, il avait estimé que la construction du second porte-avions répondait « à un besoin opérationnel évident » et évoquait la « nécessité impérieuse de réaliser ce programme ». En juin dernier, le chef de l'Etat, lors d'un déplacement sur le Charles de Gaulle, avait encore prononcé un discours très appuyé sur l'intérêt du porte-avions. « Le porte-avions est un outil décisif pour l'exercice de la France en tant qu'acteur majeur sur la scène internationale (...) Nous devons conserver les capacités d'agir partout dans le monde en projetant nos forces, sinon nous ne serons plus un grand pays. Avec le porte-avions et son escorte, la France dispose d'un outil diplomatique de premier plan », avait-il déclaré devant l'équipage du Charles de Gaulle, ajoutant que ce bâtiment constitue « une pièce maîtresse de notre dissuasion nucléaire ».
D'où un certain étonnement suite à un échange intervenu entre le président et des étudiants de l'université de Bordeaux, où il était en déplacement mardi dernier. La partie des échanges qui nous intéresse a été filmée par le Petit Journal de Canal +. On y voit Nicolas Sarkozy discutant avec les étudiants, certains jeunes réclamant la prise de certaines décisions. « Augmentez les salaires », dit l'un et, alors qu'on ne s'y attend pas au milieu d'une fac, un jeune demande « un nouveau porte-avions ». A ce moment, Nicolas se tourne dans sa direction, marque un temps d'arrêt, esquisse un sourire et réplique à cette demande inattendue par une réponse tout aussi étonnante au regard de ses précédentes déclarations : « Un porte-avions, pour quoi faire ? Je veux bien faire un porte-avions mais pour quoi faire ? ». Peut-être pour les raisons invoquées par lui-même il y a quelques mois seulement...

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française