Défense
Nivôse : La Marine nationale récupère une frégate presque neuve

Actualité

Nivôse : La Marine nationale récupère une frégate presque neuve

Défense

Après plus de 13 mois d’indisponibilité suite au grave incendie intervenu dans la nuit du 29 au 30 septembre 2014 au large de La Réunion, la frégate de surveillance Nivôse va bientôt repartir en mission. Actuellement en entrainement à la mer, le bâtiment et son équipage sont en période de remontée en puissance afin d’obtenir leur qualification opérationnelle. « Il s’agissait d’une véritable opération d’armement vu les travaux colossaux qui ont été entrepris notamment pour la propulsion et la détection/extinction incendie. C’est un bateau quasiment neuf que nous remettons en ligne », se félicite-t-on au sein de la Marine nationale. 

Reconstruction des compartiments machines

Supervisée en collaboration étroite avec le Service de Soutien de la Flotte par STX France, titulaire avec DCNS du contrat de maintien en condition opérationnelle (MCO) des six frégates de surveillance du type Floréal, la remise en état du Nivôse a été réalisée au chantier CNOI de l’île Maurice. Le bâtiment y était arrivé le 6 janvier 2015, passant en cale sèche 8 jours plus tard et en sortant le 14 avril. Des travaux considérables ont été menés à bien puisqu’il s’agissait, notamment, de reconstruire complètement la partie machines. Par chance, le sinistre n’avait pas détruit les moteurs principaux, sans quoi la frégate aurait peut-être été condamnée, mais leur environnement avait été en grande partie détruit. « Il a fallu démonter complètement le compartiment machines, à l’exception des moteurs principaux, qui ont été mis en état de conservation pendant les travaux et sur lesquels seuls trois vilebrequins ont été changés. Pour le reste, la machine a été complètement déshabillée. Il a fallu réaliser des

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire Naval Group | Actualité industrie navale de défense