Marine Marchande
NOL reprend ses discussions pour le rachat d'Hapag-Lloyd

Actualité

NOL reprend ses discussions pour le rachat d'Hapag-Lloyd

Marine Marchande

Neptune Orient Lines est de retour dans le dossier Hapag-Lloyd. La compagnie singapourienne avait déjà manifesté son intérêt pour le rachat de l'armement allemand . En 2008, lorsque le groupe TUI avait, pour la première fois, annoncé son souhait de vendre sa filiale spécialisée dans le transport de conteneurs, NOL avait poussé les discussions très en avant. Puis les avait rompues sans donner d'explication circonstanciée. Hapag-Lloyd avait donc finalement été partagé entre un consortium industriel hambourgeois, Albert Ballin, et TUI qui avait conservé 38% du capital.
Or TUI a récemment annoncé vouloir vendre ses parts dans Hapag-Lloyd au 1er janvier pour se recentrer sur le tourisme, coeur de métier du voyagiste allemand. C'est donc ces 38% que viserait désormais l'armement singapourien.

Hapag-Lloyd