Défense
Northrop Grumman signe un contrat de 323 millions de dollars pour le CVN 79

Actualité

Northrop Grumman signe un contrat de 323 millions de dollars pour le CVN 79

Défense

Northrop Grumman Shipbuilding a signé un contrat de 323 millions de dollars destiné à financer la construction du second porte-avions nucléaire du type CVN 21 de l'US Navy. Sistership du futur Gerald R. Ford (CVN 78), le CVN 79, qui n'a pas encore été nommé, devrait entrer en service en 2020, soit cinq ans après son aîné. Ce dernier, mis sur cale en novembre 2009 aux chantiers NGS de Newport News, sera le plus grand porte-avions de l'histoire avec 335 mètres de long et 80 mètres de large. Affichant un déplacement d'environ 95.000 tonnes en charge, ce bâtiment présentera diverses évolutions par rapport aux unités de la classe Nimitz et dérivés, comme l'adoption de catapultes électromagnétiques et l'embarquement de nouveaux coeurs nucléaires conçus pour ne pas être rechargés durant toute la vie du navire. On notera aussi que le design CV N 21, dont l'îlot est déplacé très loin sur l'arrière, ne disposera que de trois ascenseurs entre le pont d'envol et le hangar (contre 4 sur les unités précédentes). Le parc aérien doit comprendre 60 appareils (20 F/A 18 Super Hornet, 20 F-35 C, 6 EA-18 G Growler, 4 E-2 D Hawkeye et 10 hélicoptères), ainsi que 10 drones.
Après la réalisation des deux premiers porte-avions de cette classe, la construction d'un troisième bâtiment est d'ores et déjà prévue. Le CVN 80 est sensé remplacer vers 2023 l'USS Nimitz (CVN 68), qui aura alors 48 ans de service.

US Navy / USCG