Défense
Norvège : Le programme des patrouilleurs du type Skjold achevé

Actualité

Norvège : Le programme des patrouilleurs du type Skjold achevé

Défense

Quatorze ans après l’achèvement de sa coque, le Skjold, prototype d’une série de six patrouilleurs à effet de surface commandés par la marine norvégienne, a été livré le 26 avril. Ce bâtiment fut le dernier à bénéficier de l’intégration d’un système de combat de la famille SENIT de DCNS, permettant de gérer l’ensemble des senseurs et de l'armement. Le bâtiment avait été construit très en avance de phase par rapport à ses cadets, de manière à tester le design innovant de sa plateforme. Une architecture complexe qui a nécessité une longue mise au point.  

C’est pourquoi la construction en série de ces patrouilleurs n’a débuté qu’en 2005 au chantier norvégien UMOE Mandal, où les cinq unités suivantes ont été lancées entre 2006 et 2008. Ces bâtiments ont été les premiers à être achevés dans leur configuration finale, en commençant par le Storm, remis à la marine norvégienne  en septembre 2010. Ont suivi le Skudd en octobre 2010, le Steil en juin 2011, le Glimt en mars 2012 et le Gnist en novembre 2012. Chargé de mener à bien ce programme depuis 2003, le consortium SKJOLD, par le groupe norvégien Kongsberg Defence & Aerospace, UMOE Mandal et le Français DCNS (autorité de conception et fournisseur du système de combat) a ensuite mené à bien les travaux sur la tête de série, qui a été mise à niveau de ses sisterships.

 

 

Patrouilleur du type Skjold (© : DCNS)

Patrouilleur du type Skjold (© : DCNS)

 

 

Une vitesse de plus de 60 nœuds et des équipements conséquents

 

 

Longs de 47.5 mètres pour une largeur de 13.5 mètres, les patrouilleurs du type Skjold présentent un déplacement en charge de 270 tonnes. Conçus pour l’action littorale, ces bateaux furtifs sont  dotés d’une coque catamaran en composite qui se soulève via un coussin d'air grâce à une jupe située à l'avant et à l'arrière. Le tirant d’eau passe ainsi de 2.2 mètres à quai à seulement 90 centimètres en mer, avec une vitesse maximale pouvant dépasser 60 nœuds grâce à quatre turbines à gaz fournies par Pratt & Whitney (2 x 4000 kW et 2 x 2000 kW) ainsi que deux hydrojets Kamewa de Rolls-Royce, la puissance propulsive atteignant 12 MW.

Les équipements électroniques et l'armement sont très conséquents pour des plateformes de cette taille, qui mettent notamment en œuvre huit missiles antinavire NSM, une tourelle de 76mm, deux mitrailleuses de 12.7mm, un radar de veille tridimensionnel MRR-3D, une conduite de tir CEROS 200-NG, un système de veille optronique VIGY-20 et un ensemble de guerre électronique. Il est également possible d’installer un système surface-air à très courte portée de type Simbad RC.

En outre, les nouveaux patrouilleurs norvégiens, armés par un équipage de 20 hommes, disposent de liaisons de données L11 et L16, leur permettant de s'intégrer dans une opération interarmées et internationale.

 

 

Patrouilleur du type Skjold (© : DCNS)

Patrouilleur du type Skjold (© : DCNS)

 

Patrouilleur du type Skjold (© : DCNS)

Patrouilleur du type Skjold (© : DCNS)

 

 

Un système de combat dérivé du SENIT 2000

 

  

Pour gérer une telle concentration d'équipements, DCNS a fourni un système de combat particulièrement puissant. Il s’agit d’une évolution du SENIT 2000, qui avait été installé sur les 14 patrouilleurs norvégiens du type Hauk, modernisés entre 1997 et 2004. Ce système reprend certains modules des SENIT 8 et SENIT 9, équipant le porte-avions Charles de Gaulle et les bâtiments de projection et de commandement (BPC) du type Mistral de la marine française, tout en intégrant de nouvelles fonctionnalités et codages s’adaptant aux technologies hardware civiles. Les Skjold comptent autour de leur SENIT six consoles multifonctions, avec possibilité de transfert en temps réel d'actions d'une console à l'autre, ce qui permet de mieux gérer la charge des opérateurs et améliore la robustesse. On notera que DCNS s’est, récemment, vu notifier un contrat pour le support technique de suivi en service du système de combat des 6 patrouilleurs du type Skjold.

Naval Group (ex-DCNS)