Croisières et Voyages
Norwegian Cruise Line en passe de commander deux nouveaux paquebots

Actualité

Norwegian Cruise Line en passe de commander deux nouveaux paquebots

Croisières et Voyages

La commande de deux nouvelles unités pour NCL serait imminente, a-t-on appris hier de source proche de la compagnie. La livraison de ces bateaux serait souhaitée en 2008 pour combler le départ probable des Norwegian Dream, Wind, Majesty et sans doute Crown vers Star Cruises, maison mère de NCL. Ces derniers mois, les bruits de coursives ont évoqué plusieurs projets de constructions neuves pour le groupe, dont le fameux Diamond, un navire dont la jauge dépasserait 100.000 tonneaux. Aucun élément n’a été donné concernant le constructeur des deux futurs paquebots. Les possibilités se restreignent bien évidemment aux quatre chantiers européens spécialisés dans le secteur de la croisière : Fincantieri, Aker Yards, Meyer Werft et les Chantiers de l’Atlantique. Les carnets de commandes des trois premiers sont déjà très remplis. L’Italien Fincantieri doit réaliser d’ici 2010 une douzaine de navires pour le groupe américain Carnival.

Le norvégien Aker Yards, qui achève actuellement le Freedom of the Seas, premier d’une série de trois navires de 158.000 tonneaux, a décroché récemment une nouvelle commande de RCCL. Le Genesis (225.000 tx) et son probable sistership rempliront les cales de Turku jusqu’en 2010. Les sites d’Helsinki et Rauma sont quant à eux bien chargés en ferries. Enfin, Meyer Werft, traditionnel constructeur de NCL, a signé vendredi dernier pour le Solstice, seconde unité du projet Challenger (118.000 tx), dont l’entrée en flotte est prévue en 2009. D’ici là, le chantier allemand terminera les Norwegian Pearl, Norwegian Jem et Equinox (Challenger 1). Les Chantiers de l’Atlantique doivent quant à eux réaliser les Musica, Orchestra, Fantasia et Serenata pour l’armateur italien MSC, entre mai 2006 et l’été 2009, sans compter la coque du futur porte-avions français, dont l’assemblage pourrait débuter en 2009/2010. Ces quatre gros navires ne sont toutefois pas suffisants pour saturer les capacités industrielles de Saint-Nazaire. Le chantier produisait, au début des années 2000, jusqu’à cinq paquebots par an.
______________________________________

• Voir les fiches techniques des paquebots de NCL

Norwegian Cruise Line NCL