Construction Navale
Norwegian Epic : STX France et NCL maintiennent la livraison au 15 juin

Actualité

Norwegian Epic : STX France et NCL maintiennent la livraison au 15 juin

Construction Navale

Les chantiers de Saint-Nazaire sont sur le pied de guerre pour terminer à temps le Norwegian Epic. Plus gros paquebot réalisé jusqu'ici par STX France, le grand navire de 326 mètres et 153.000 tonneaux doit effectuer sa seconde série d'essais en mer du 11 au 13 juin, juste avant sa livraison, prévue le 15 juin. Alors que différentes rumeurs courent depuis plusieurs semaines sur un éventuel retard dans l'achèvement du « C33 », comme on l'appelle aux chantiers, STX et son client, l'armateur NCL, maintiennent le planning. « Il n'y a aucun changement, le calendrier inaugural du navire débutant le 19 juin à Rotterdam », a fait savoir à Mer et Marine l'armateur du navire, la compagnie américaine Norwegian Cruise Line. Pour que l'Epic soit aux Pays-Bas à temps afin d'être présenté au marché européen, il devra donc quitter Saint-Nazaire le 15 juin, date que l'on maintient également aux chantiers. La construction de ce prototype, très innovant, s'étant révélée difficile, on savait depuis plusieurs mois STX sur la brèche pour rester dans les temps. De plus, les équipes ont été contraintes de composer avec deux évènements imprévus : Le remplacement d'un moteur gravement endommagé le 26 mars, puis le mystérieux incendie du 3 mai. Intervenu sur l'arrière, dans un local technique du pont 4, le sinistre a fait de gros dégâts au niveau du câblage. Il a, ainsi, fallu tirer 80 kilomètres de câbles et faire les raccordements nécessaires, travaux qui viennent de s'achever.

Le Norwegian Epic  (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE)
Le Norwegian Epic (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Dans ce contexte, STX a mobilisé tous ses moyens pour tenir les délais, malgré les aléas, en bouleversant le planning initial (changement d'un moteur en cale sèche, report des seconds essais en mer...) Actuellement, pas mois de 2300 salariés du chantier et de ses sous-traitants sont à bord, sans compter désormais 1500 membres d'équipage, qui participent par exemple à la mise en place du mobilier. Le gros des efforts porte maintenant sur l'achèvement de l'ensemble des 2109 cabines et suites, ainsi que certains locaux publics dont l'aboutissement a pris du retard.
Après un week-end de présentation à Rotterdam, le Norwegian Epic doit appareiller le 24 juin de Southampton pour une transatlantique qui le conduira à New York, le 1er juillet. C'est là qu'il sera baptisé en grande pompe avant de rejoindre Miami et de proposer des croisières d'une semaine dans les Caraïbes. A partir de mai 2011, le paquebot reviendra en Europe. Il naviguera jusqu'en octobre en Méditerranée, réalisant à partir de Barcelone des traversée de 7 nuits.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire