Construction Navale
Norwegian Epic : STX France va devoir remplacer un moteur

Actualité

Norwegian Epic : STX France va devoir remplacer un moteur

Construction Navale

C'est le 12 avril que le paquebot Norwegian Epic devrait, finalement, être transféré en forme Joubert. Actuellement en construction aux chantiers STX France de Saint-Nazaire, le navire a été victime, le 26 mars, d'une grave avarie sur l'un de ses 6 moteurs diesels. Dix minutes après la mise en route du moteur, une rupture de pièce mécanique s'est produite. « Cette rupture a provoqué d'une part, de gros dommages internes et d'autre part, la projection de pièces à l'extérieur du moteur », explique STX, qui précise que le moteur devra être remplacé. « Cette intervention exceptionnelle, qui ne nécessite pas le démontage des autres moteurs actuellement en cours de contrôle, ne perturbera pas le planning de l'ensemble des travaux à bord ».
Par chance, un moteur semble donc disponible et les travaux ne devraient pas remettre en cause la date d'achèvement du nouveau géant de la compagnie américaine Norwegian Cruise Line. Si la seconde série d'essais en mer est repoussée fin mai, la livraison à NCL est toujours prévue le 15 juin.
Mis sur cale en avril 2008, le Norwegian Epic (C33) est le plus gros paquebot réalisé jusqu'ici à Saint-Nazaire. Long de 329.45 mètres pour une largeur de 40.64 mètres, ce mastodonte affiche une jauge de 153.000 tonneaux. Doté de 19 ponts, il disposera de 2098 cabines, soit une capacité maximale de 5186 passagers. L'équipage, qui comprendra 1730 personnes, sera logé dans 1404 autres cabines. Le coût de ce navire est estimé à 1.2 milliard de dollars, ce qui en fait le plus cher paquebot de l'histoire après l'Oasis of the Seas (1.4 milliard de dollars).

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire