Défense

Fil info

Nouméa : 578 kg de cocaïne sur un voilier intercepté par la marine

Défense

Lundi dernier, à la base navale de Nouméa, 578 kilos de cocaïne ont été découverts à bord de l’Amira Najia, un voilier intercepté trois jours plus tôt par le B2M (Bâtiment Multi-missions) D’Entrecasteaux dans la zone économique exclusive française.

Signalé le 17 octobre par le MAOC (centre opérationnel d’analyse du renseignement maritime pour les stupéfiants) comme étant une piste d’intérêt, l’Amira Najia a donc été intercepté le 20 octobre par le « D’Entrecasteaux », renforcé par des fusiliers marins de la base navale de Nouméa, hélitreuillés à bord par un PUMA de l’escadron de transport 52. La fouille approfondie n’ayant donné aucun résultat, le haut-commissaire de la république a autorisé son déroutement vers Nouméa où il a accosté le 23 octobre vers 10h.

Les investigations conduites par les Douanes ont alors permis d’y découvrir sa cargaison illicite, bien dissimulée dans des caches aménagées, impossibles à déceler sans une fouille destructive.

Cette opération montre une fois de plus la pertinence du dispositif français de surveillance maritime dans le Pacifique Sud.

Source : Etat-major des Armées

 

Marine nationale