Défense
Nouveau commandant pour le SNA Rubis

Actualité

Nouveau commandant pour le SNA Rubis

Défense

Le lundi 17 septembre 2018 à 15h30, le capitaine de vaisseau Cyril de Jaurias, commandant l'escadrille des sous-marins nucléaires d'attaque, a fait reconnaitre le capitaine de frégate Pierre Leroy comme commandant de l'équipage rouge du sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Rubis, anciennement équipage bleu du SNA Emeraude. Il remplace ainsi le capitaine de frégate Matthieu Buchaillet. La cérémonie c'est déroulée au Fort de l'Aiguillette à La Seyne sur Mer en présence du représentant de la mairie de Nuit St Georges, ville marraine, des représentants de l'Ordre National de la Libération et des associations d'anciens sous mariniers et des familles

 

Le CV Cyril de Jaurias fait reconnaitre le capitaine de frégate Pierre Leroy (© MER ET MARINE - FRANCIS JAQUOT)

Le CV Cyril de Jaurias fait reconnaitre le capitaine de frégate Pierre Leroy (© MER ET MARINE - FRANCIS JAQUOT)

 

Sous les deux ans de commandement du capitaine de frégate Buchaillet, l'équipage de l'Emeraude, qui devient aujourd'hui le rouge du Rubis, a totalisé plus de 2 300 heures de plongée et 116 jours d'absence loin de Toulon. Le sous-marin a principalement navigué sur les théâtres méditerranéen et atlantique, avec notamment deux exercices majeurs interalliés.

Le capitaine de frégate Leroy, est entré à l'Ecole Navale en 2000. Après avoir rejoint les forces sous-marines en 2005, il a servi sur SNA et sur sous-marins nucléaires lanceurs d'engin (SNLE) à Brest. Il s'est notamment distingué au cours de l'opération « Harmattan », à laquelle il participe en 2OlI. Pour son énergie et ses capacités de meneur d'hommes, il reçoit une citation à l'ordre de l’unité de la marine comportant l'attribution de la médaille d'or de la défense nationale avec étoile de bronze. Il a déjà commandé un bâtiment de la Marine Nationale, le patrouilleur de service public La Capricieuse en 2Ol2. Il aura pour mission d'accompagner la remontée en puissance du Rubis après une période de gel importante.

 

L'équipage rouge du Rubis (© MER ET MARINE - FRANCIS JAQUOT)

L'équipage rouge du Rubis (© MER ET MARINE - FRANCIS JAQUOT)

 

Longs de 73.6 mètres et affichant un déplacement de 2670 tonnes en plongée, le Rubis est armé par deux équipages de 70 marins chacun (dont 8 officiers) se relayant à bord. Premier d'une série de six sous-marins nucléaires d'attaque, il dispose de quatre tubes de 533mm pour la mise en œuvre de torpilles lourdes et missiles antinavire. Il peut aussi mouiller des mines. 

 

SNA de classe Rubis (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

SNA de classe Rubis (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Biographie du CF Pierre Leroy

Entré à l'Ecole navale en 2000, le capitaine de frégate Pierre Leroy suit la campagne 2002-2003 de l'école d'application des officiers de la marine à bord du porte-hélicoptères Jeanne d'Arc.

En août 2005, il choisit de rejoindre les forces sous-marines et embarque à bord du sous-marin nucléaire d'attaque Rubis pour y servir durant deux années comme chef du service « Lutte au- dessus de la surface ».

Il occupe les fonctions de chef de quart. Il participe alors à plusieurs exercices interalliés comme l'exercice de qualification du groupe aéronaval PEAN 2006.Il effectue ensuite des missions de renseignements pour la préservation des intérêts français.

En octobre 2008, il est affecté à bord du SNA Casabianca en qualité de chef de service « Lutte sous la mer » lors d'un déploiement opérationnel en océan Indien. Il participe notamment à l'opération Héraclès de janvier à avril 2009. En julllet2009, il est affecté à bord du SNA Perle sur le même poste.

En janvier 2011, il est affecté à bord du SNA Améthyste en qualité de commandant adjoint opérations. Il est récompensé le 06 juillet 2012 par l'attribution d'une citation à l'ordre de l'unité de la Marine comportant l'attribution de la médaille d'or de la Défense nationale avec étoile de bronze.

Deux affectations hors des forces sous-marines suivront, la première en tant qu'adjoint au commandant de zone maritime sur la base navale de Dégrad-des-Cannes, et la seconde comme commandant du patrouilleur La Capricieuse. Suite à ses résultats opérationnels, l'équipage est récompensé le 5 juin 2013 d'un témoignage de satisfaction collectif du chef d'état-major de la Marine.

Il revient ensuite à Brest où il est affecté à bord du sous-marin nucléaire lanceur d'engins « Le Téméraire ». A l'été 2014, il encadre le cours de formation initiale des officiers sous-mariniers en tant que chef du groupe d'instruction « Opération » à l'école de navigation sous-marine/bâtiments à propulsion nucléaire (ENSM/BPN). En novembre de la même année, il embarque à bord du sous- marin nucléaire d'attaque Perle en tant que commandant adjoint opérations.

En juin 2016, il est affecté comme commandant en second du SNA Casabianca. Il s'investit avec volonté dans le renforcement du lien Armées-Nation auprès des associations, personnalités, jeunes des PMM, Classe défense liées au Casabianca et de sa ville marraine : Moulins.

Il assure ensuite avec efficacité la gestion de l'équipage au cours d'une mission de déploiement en Atlantique de novembre 2016 à janvier 2017. Quelques jours après son retour de mission, il est affecté comme commandant en second du sous-marin nucléaire d'attaque Emeraude.

Il réalise avec son équipage un déploiement important de mars à juin 20l7 avec une participation à deux exercices interalliés et deux missions de renseignement.

 

Le capitaine de frégate Pierre Leroy (© MER ET MARINE - FRANCIS JAQUOT)

Le capitaine de frégate Pierre Leroy (© MER ET MARINE - FRANCIS JAQUOT)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française