Construction Navale
Nouveau paquebot France : Les chantiers de Saint-Nazaire approfondissent les études

Actualité

Nouveau paquebot France : Les chantiers de Saint-Nazaire approfondissent les études

Construction Navale

Porté par Seine Alliance, le projet de construire un nouveau paquebot France se poursuit avec la signature d'un deuxième contrat de mission pour STX France. Après une première étude, conduite en octobre 2009, les chantiers de Saint-Nazaire vont approfondir les différents aspects du navire, long d'environ 270 mètres et d'une capacité de 600 passagers. De légères corrections sont notamment prévues sur la silhouette, mais ce sont principalement les aménagements intérieurs qui vont être définis, en coopération avec les architectes designers mandatés par le président de Seine Alliance. Les travaux porteront en particulier sur l'aménagement des cabines, qui devront être, selon Didier Spade : « spacieuses, originales, mais non déroutantes pour des passagers qui, sur certains paquebots de croisière, ont été parfois surpris et à l'usage mécontents de leur caractère trop innovant ».
Les bureaux d'études de STX France vont également travailler sur les aspects énergétiques, et notamment la propulsion, le projet comportant une volonté ambitieuse d'optimiser la consommation pour rendre le navire le plus économique possible.

 Arnaud Le Joncour, directeur commercial de STX France, et Didier Spade (© : DR)
Arnaud Le Joncour, directeur commercial de STX France, et Didier Spade (© : DR)

Emission d'obligations avant le financement global en 2012

Les résultats de cette seconde étude devraient être livrés au printemps prochain. Cette échéance coïncidera avec le « closing » de l'émission des obligations France émises par Seine Alliance dans un cadre restreint. En effet, dans le but d'alléger son engagement dans le financement des études préalables à la construction, qu'elle a assuré jusqu'à présent sur fonds propres, la société parisienne a mis en place un système d'obligations de 1000 euros, rémunérées à 4%, remboursables le 31 décembre 2013 avec une souscription minimum de 10.000 euros et maximum de 50.000 euros. « Les fonds ainsi collectés permettront de poursuivre au même rythme la réalisation de toutes les études nécessaires jusqu'à la version finalisée du projet attendue fin 2011. L'année 2012 sera ensuite consacrée à la mise en place du financement global du navire, pour lequel des contacts ont d'ores et déjà été établis », explique Didier Spade.
Si le projet se poursuit selon le rythme souhaité, la découpe de la première tôle pourrait intervenir dès 2013 à Saint-Nazaire, ce qui permettrait au nouveau paquebot France d'accueillir ses premiers passagers en 2015.

 Vue du nouveau paquebot France (© : SEINE ALLIANCE)
Vue du nouveau paquebot France (© : SEINE ALLIANCE)

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France) Nouveau paquebot France