Divers

Actualité

Nouveau prototype d'Ocean Clean-Up pour lutter contre le plastique en mer

Divers

L'idée du jeune néerlandais Boyan Slat a fait son chemin. Repéré sur Internet en 2016, ce vingtenaire avait imaginé un concept de filet pour lutter contre la pollution plastique des océans. Soutenu par du financement participatif puis des groupes industriels, il a fondé la société The Ocean Clean-Up au sein de laquelle les architectes navals et scientifiques planchent sur la mise en pratique du concept. Ce dernier repose sur l'utilisation des courants naturels de l'océan qui poussent les déchets vers les filets, où un dispositif permet leur récupération et l'acheminement vers la terre.

Après plusieurs mois d'essais en bassin des carènes, un premier prototype avait été testé en mer l'an dernier au large des Pays-Bas. Les données récoltées ont permis d'affiner le projet et c'est désormais un second prototype qui est en cours d'installation. 

Fin août, aidé par les marins de l'armement Boskalis, les ingénieurs ont mis à l'eau les premiers composants du deuxième prototype qui, contrairement au premier, flotte librement et n'est plus du tout amarré. Il s'agit maintenant d'effectuer des essais comparatifs pour tester la résistance de plusieurs configurations : les écrans (sorte de grandes voiles agissant comme des filets) enroulés autour des flotteurs, soit avec des liens soit avec des fermetures éclairs, ou alors attachés par un rail sous les flotteurs. La configuration la plus résistante sera celle qui sera retenue pour le premier système opérationnel, prévu pour être déployé mi-2018 dans le Pacifique.