Défense
Nouveau succès en Amérique du sud pour Thales et DCNS

Actualité

Nouveau succès en Amérique du sud pour Thales et DCNS

Défense

Thales et DCNS devraient annoncer incessamment la signature d'un important contrat avec la marine colombienne. Les industriels français ont, en effet, décroché le programme de modernisation du système de combat des quatre frégates de la classe Almirante Padilla (type FS 1500), construites en Allemagne en 1983 et 1984. Thales et DCNS infligent donc un nouveau revers commercial à leurs concurrents allemands, dont l'Amérique du sud est longtemps restée la chasse gardée. Une première brèche avait été réalisée en 1997 avec la vente de deux sous-marins du type Scorpène au Chili. Depuis, les Français ont remporté, face à TKMS, la modernisation des systèmes de combat des sous-marins vénézuéliens et équatoriens, tous de conception allemande. En revanche, DCNS et Thales n'avaient pas encore décroché de contrat sur les unités de surface, ce qui est désormais chose faite en Colombie. Et, d'ores et déjà, on imagine que la sous-marinade colombienne, dotée actuellement de deux types 209/1200 allemands, intéresse fortement les Français...
Longues de 95.3 mètres pour une largeur de 11.3 mètres, les quatre frégates de la classe Almirante Padilla affichent un déplacement de 2000 tonnes en charge. Leur armement comprend 8 missiles Exocet MM40, deux systèmes Simbad (missiles Mistral), un canon de 76mm, une tourelle double de 40mm et 6 tubes lance-torpilles. Elles disposent d'une plateforme et d'un hangar pour un hélicoptère.

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Thales | Actualité maritime du géant de l'électronique