Divers
Nouveaux échos d'une vente de l'ex-paquebot France

Actualité

Nouveaux échos d'une vente de l'ex-paquebot France

Divers

Les informations concernant le SS Norway, rebaptisé Blue Lady, continuent d’affluer. Ces nouvelles, à prendre au conditionnel, font encore état de la vente du paquebot par Star Cruises. Alors qu’en Europe, les amoureux du navire continuent de croire à une seconde vie, selon Rajesh Shah, du groupe indien Kumar Steel, l'ex-France aurait bel et bien été cédé pour 16.5 millions de dollars. Le contrat comprendrait, comme ce fut déjà le cas en décembre dernier, une clause interdisant toute vente à une entreprise souhaitant ré-exploiter le navire. Certaines sources parlent d’une arrivée au large des côtes indiennes à la fin du mois de mai. Le Norway, semble, en tous cas, ne plus appartenir depuis un moment déjà à son ancien armateur. Star Cruises l’aurait vendu dans la plus grande discrétion dans le courant de l’hiver. Un repreneur libérien aurait alors fait l’affaire, avant de revendre le bateau.

Envolée du prix des matières premières

Pour les ferrailleurs, le grand paquebot de 315 mètres de long représente une aubaine, au moment où le prix des métaux, notamment du cuivre et de l’aluminium, repart fortement à la hausse. Son démantèlement paraît, en revanche, difficile à court terme, en raison de la pression médiatique autour du problème de la déconstruction des navires amiantés. Selon Greenpeace, plus de 1200 tonnes d’amiante sont contenus dans sa coque. Les candidats au ferraillage de l’ex-fleuron de la Transat pourraient donc être contraints d’attendre. Or, de novembre à mars, le prix de l’aluminium est passé de 1400 à 2400 dollars la tonne sur le marché de Londres. Quant au cuivre, il connaît une très forte augmentation ces dernières semaines. Ainsi, son cours est passé de 5944 dollars la tonne le 3 avril à 6977 dollars la tonne vendredi dernier. Autant dire que pour un démolisseur, le Norway, même indémontable immédiatement, constitue une affaire qui se bonifie avec le temps.

Norway, l'ex-paquebot France