Défense
Nouveaux essais de coque avec le sous-marin Agosta

Actualité

Nouveaux essais de coque avec le sous-marin Agosta

Défense

DGA Techniques Navales mène cette semaine, devant la presqu'île de Saint-Mandrier, de nouveaux essais de résistance de coque avec l'Agosta, un ancien sous-marin de la Marine nationale, retiré du service en 1997. Transformé en « caisson de choc », le bâtiment a été modifié l'an dernier pour pouvoir encaisser l'explosion de charges sous-marines, dont l'impact est mesuré par les ingénieurs de la DGA. Ces campagnes sont menées au profit du développement d'outils de simulation, afin de valider des modèles numériques de résistance de coque qui seront notamment utiles pour les futurs sous-marins français.
Comme ce fut le cas l'an dernier lors d'une précédente campagne, Jifmar Offshores Service assure l'assistance maritime et le soutien logistique en mer de cette opération. A ce titre, le Jif Worker est arrivé le week-end dernier en rade de Toulon. On notera que, jusqu'à vendredi, un arrêté préfectoral interdit la navigation, le mouillage, la plongée sous-marine et la baignade à la pointe du Cannier, où les tests sont menés.

Le Jif Worker à Brégaillon   (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Jif Worker à Brégaillon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française