Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Nouveaux essais en mer pour le drone X-47B

Défense

Le démonstrateur de drone de combat embarqué américain a réalisé une nouvelle campagne d’essais en mer, cette fois à bord du porte-avions USS Theodore Roosevelt. Evoluant au large de la côte Est des Etats-Unis, le bâtiment a accueilli le week-end dernier un X-47B, qui a réalisé différents « touch and go » avant d’apponter au moyen des brins d’arrêt de la piste oblique et de repartir en étant catapulté. Selon l’US Navy, ces essais visent à poursuivre l’intégration de l’engin à un porte-avions, qu’il s’agisse des manœuvres sur le pont d’envol ou du contrôle du drone depuis une unité de commande gérant son évolution depuis le bâtiment et au sein de l’espace aérien.

Développé depuis 2005 par Northrop Grumman dans le cadre du programme UCAS-D, le X-47B, qui s’est envolé pour la première fois en février 2011, a réalisé son premier catapultage sur porte-avions le 14 mai dernier et son premier appontage le 10 juillet. Ces manœuvres ont été effectuées à bord de l’USS George H. W. Bush.

Long de 11.6 mètres et présentant une envergure de 18.9 mètres pour une masse maximale au décollage de plus de 20 tonnes, le X-47B est conçu pour disposer d’une autonomie supérieure à 2000 nautiques. Pouvant opérer à 40.000 pieds, il dispose d’un réacteur Pratt&Whitney, sa vitesse de croisière étant de Mach 0.45. Cet engin furtif est doté de deux soutes internes pouvant accueillir, chacune, une bombe de 900 kilos. 

US Navy / USCG Drones