Croisières et Voyages
Nouveaux paquebots : Carnival donne la priorité à Princess Cruises

Actualité

Nouveaux paquebots : Carnival donne la priorité à Princess Cruises

Croisières et Voyages

Le numéro 1 mondial de la croisière souhaite lancer de nouvelles commandes de paquebots, et c'est sa filiale Princess Cruises qui devrait être la première servie. « Nous aimerions construire pour Princess, qui serait notre première priorité. Mais, avec la faiblesse du dollar, nous devons y aller avec précaution », indique Micky Arison. De l'avis du président de Carnival Corporation, il sera compliqué de signer un contrat portant sur une construction neuve d'ici la fin de l'année, ce qui signifie qu'avec les délais inhérents aux études, le nouveau navire sera vraisemblablement livré après 2012. « Nous sommes déjà en septembre et les spécifications ne sont pas écrites, ce qui fait que ce sera difficile de planifier une livraison en 2012. Ce n'est pas impossible, mais c'est difficile ». Concernant les prix en euros pratiqués par les chantiers européens, Micky Arison estime que les industriels sont revenus à des niveaux sensiblement équivalents à ceux pratiqués en 2003/2004. Mais la problématique d'un dollar faible rend les commandes en euros délicates pour les compagnies américaines.
Pour mémoire, le dernier paquebot livré à Princess Cruises était le Ruby Princess. Quatrième d'une série de quatre unités, ce navire de 113.000 tonneaux et 1550 cabines est sorti des chantiers Fincantieri en 2008. Avant cela, le constructeur italien avait réalisé les trois Grand Princess (109.000 tonneaux, 1296 cabines), alors que le Japonais Mitsubishi avait achevé les deux Diamond Princess (116.000 tonneaux, 1335 cabines). Et, ne l'oublions surtout pas, Princess a également touché, en 2002 et 2003, les Coral et Island Princess. Ces deux très beaux paquebots de 92.000 tonneaux et 987 cabines ont été réalisés par les chantiers de Saint-Nazaire.

Carnival | Toute l'actualité du leader mondial de la croisière Princess Cruises | Actualité de la compagnie de croisière