Défense
Nouveaux sous-marins portugais : 10 personnes inculpées pour escroquerie

Actualité

Nouveaux sous-marins portugais : 10 personnes inculpées pour escroquerie

Défense

La justice portugaise a annoncé hier l'inculpation de 10 personnes dans le cadre d'une enquête sur les modalités d'achat des deux nouveaux sous-marins de la marine portugaise. Des perquisitions auraient été réalisées chez des protagonistes ayant participé aux négociations qui ont conduit à l'acquisition de deux bâtiment du type 209 PN auprès de l'Allemagne (en 2004). « Dix personnes mises en examen ont été inculpées pour un crime d'escroquerie aggravée et un crime de faux et usage de faux », a précisé dans un communiqué le procureur-général de la République. La justice portugaise s'intéresserait notamment à des commissions, évaluées selon la presse locale à plusieurs dizaines de millions d'euros.
Très attendus par la Marine portugaise, qui ne dispose plus que d'un antique sous-marin du type Daphné (le Barracuda est le dernier encore en service dans le monde), les deux nouveaux bâtiments, réalisés en Allemagne, doivent être mis en service l'an prochain. Très voisin du type 214, ces bâtiments de 68 mètres et 2000 tonnes en surface disposeront d'un système de propulsion en circuit fermé. Ils pourront embarquer 16 torpilles lourdes et missiles antinavire.