Vie Portuaire
Nouvel appel d’offres pour la concession du port de Saint-Malo

Actualité

Nouvel appel d’offres pour la concession du port de Saint-Malo

Vie Portuaire

La région Bretagne, propriétaire du port de Saint-Malo, vient d’annoncer l’arrêt de la procédure d’appel d’offres en cours pour la concession des infrastructures malouines. Celle-ci, lancée en décembre 2016, devait normalement courir à partir du 1er janvier 2019. « Le cahier des charges de la concession fixait en particulier des objectifs élevés en matière de développement du trafic ferry et croisière grâce à la restructuration du terminal du Naye, et insistait sur l’importance d’investissements rapides pour favoriser la performance environnementale, sociale et logistique du port de commerce. Ces investissements initiaux, élevés, devaient permettre de développer un modèle économique vertueux à l’horizon de 25 ans », note la région.

Des investissements finalement peut-être trop élevés, notamment au regard des perspectives incertaines liées au Brexit. Un projet avait bien été déposé par la Chambre de commerce et d’industrie d’Ille-et-Vilaine, mais après analyse, la région a constaté que le niveau de subventions publiques qu’il impliquait était trop importante, pour les collectivités territoriales et pour la Région elle-même.

Changement de stratégie, donc, puisque la Région annonce le lancement d’un nouvel appel d’offres et, en même temps qu’elle « assurera ainsi directement la maîtrise d’ouvrage de l’opération de modernisation du terminal ferry pour redonner des capacités d’investissements au futur opérateur portuaire ».

La concession actuelle devrait être prolongée d’un an.

Port de Saint-Malo