Divers
Nouvelle attaque mortelle de requin à La Réunion

Actualité

Nouvelle attaque mortelle de requin à La Réunion

Divers

Un jeune surfeur de 13 ans est mort hier matin à La Réunion suite à une attaque de requin. L’adolescent a été happé alors qu’il se trouvait sur le spot des Aigrettes, une zone interdite à la baignade située sur la commune de Saint-Paul. Depuis 2011, 16 attaques de requins ont été recensées sur l’île, 7 d’entre-elles provoquant le décès des victimes. La dernière en date, qui a été fatale  à une baigneuse de 22 ans, remontait au 14 février. Elle s’est déroulée  à Pont Mulla, un site également interdit à la baignade en raison de la présence de squales.  

Il n’est pas inutile de rappeler que le danger existe même au bord du rivage. Les requins peuvent en effet évoluer dans quelques dizaines de centimètres d’eau seulement et s’approcher à proximité immédiate des plages. Ils s’y aventurent notamment lorsque l’eau est trouble, ce qui était le cas à Pont Mulla, où la baigneuse s’est faite happer à seulement 5 mètres du bord.

Suite au nouveau drame intervenu hier, les autorités appellent la population et les touristes à ne pas entrer dans l’eau dans les zones interdites. A ce propos, on notera que l’arrêté préfectoral interdisant la baignade et toutes les activités nautiques en dehors du lagon et des zones surveillées, a été prolongé d’un an en février dernier. « Un arrêté préfectoral est en vigueur afin d’interdire les activités les plus exposées au risque requin, dans la bande des 300 mètres du littoral du département de La Réunion, sauf dans le lagon et, en dehors du lagon, dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal. Cette mesure est la seule qui permette, à ce stade, de préserver la sécurité des usagers de la mer et de limiter les risques d'accident », avait fait alors valoir la préfecture.