Marine Marchande

Actualité

Nouvelle- Calédonie : Echouement d'un porte-conteneurs sur un récif

Un porte-conteneurs de 184 mètres, le Kea Trader, s’est échoué sur le récif Durand à 50 milles au sud-est de l’île de Maré, en Nouvelle-Calédonie. Le navire à double coque construit en 2017 dans les chantiers chinois Guangzhou Wenchong était lancé à 18 noeuds quand il a percuté le corail dans la nuit, à 1h18, le 12 juillet (heure locale). Il ralliait Nouméa depuis Papeete avec plus de 2100 conteneurs à son bord. «  Nous sommes confrontés à un événement de mer très sérieux. Le navire traçait tout droit alors que le récif était indiqué sur toutes les cartes », explique le Haut-Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, Thierry Lataste. « Le bateau semble être bien installé sur le récif. Il n’y a pas eu de pollution du fait du choc et aucun blessé n’est à déplorer à bord », ajoute-t-il. Le navire transporte, entre autres, du fuel lourd, du gasoil et des matières dangereuses.

L’armateur mis en demeure

Le Kea Trader, battant pavillon Maltais, était attendu par les pilotes maritimes le matin du 12 juillet à la passe de La Havannah à Nouméa mais celui-ci ne s’est jamais présenté. Selon l’AIS, le navire n’avait pas bougé de position depuis 1h18 du matin. Le MRCC a alors été mis en alerte à 7h50 et le plan ORSEC MARITIME déclenché.

 

(© MINISTERE DES ARMEES)

(© MINISTERE DES ARMEES)

 

Un avion de surveillance maritime Gardian, un hélicoptère Puma et la frégate de surveillance Vendémiaire des Forces armées en Nouvelle-Calédonie (FANC), ainsi qu'un pilote maritime ont été dépêchés pour porter secours au porte-conteneurs et son équipage. Une équipe d’évaluation et d’intervention (EEI) composée de quatre experts civils et militaires a également été hélitreuillée. « J’ai mis, dès ce matin, en demeure l’armateur Allemand Lomar Shipping. Celui-ci a missionné une société australienne spécialisée dans le sauvetage pour analyser les dégâts. Il faudra quelques jours d’expertise pour déterminer les conditions les plus favorables pour mettre fin à cette situation » a indiqué Thierry Lataste lors de la journée de la mer, organisée par le Cluster maritime de Nouvelle-Calédonie, le 12 juillet. L’objectif est désormais d’éviter le maximum de pollution.

A Nouméa, Noémie Debot-Ducloyer pour Mer et Marine

 

Sauvetage et services maritimes