Disp POPIN non abonne!
Marine Marchande

Actualité

Nouvelle-Calédonie : Le Kea Trader bon pour la casse

Marine Marchande

Echoué depuis plus de deux mois sur un récif de Nouvelle-Calédonie, le porte-conteneurs Kea Trader, bien qu'âgé de seulement quelques mois, va terminer à la casse. Le 28 septembre, le représentant local de Lomar, propriétaire du navire, a informé les autorités françaises que le coût des opérations engagées depuis juillet ayant dépassé la valeur du Kea Trader, la réparation du navire n’est plus envisagée et que l’épave sera finalement démantelée. « Ce changement de destination, qui relève du choix du propriétaire et de ses assureurs, ne met pas fin à l’obligation d’extraire le navire du récif Durand », souligne le Haut-Commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie.

Si le Kea Trader a été déclaré en perte totale par les assureurs, ce dernier précisait cette nuit que, sur place, les opérations se poursuivent. La préparation au renflouement est, ainsi, toujours en cours : « La phase d'allègement est terminée. Les réparations se poursuivent dans la cale n°4, où il reste quelques brèches à colmater. L’objectif est d'assurer une flottabilité suffisante pour permettre le remorquage du bateau. La société de sauvetage Ardent affine actuellement le calendrier du renflouement, envisagé à compter de la fin du mois d'octobre, dès que les conditions météorologiques seront satisfaisantes. Au demeurant, les priorités de nos actions restent les mêmes : veiller à ce qu’Ardent retire le navire du récif sans polluer, et effectue cette manoeuvre en sécurité, sans causer de sur-accident. Le navire sera, comme cela a été annoncé, remorqué en zone protégée pour des réparations complémentaires qui permettront de le conduire en sécurité vers sa destination finale pour déconstruction. Ce choix appartient au propriétaire du navire qui communiquera en temps utile ».

Construit par les chantiers chinois Guangzhou Wenchong, le Kea Trader, mis en service cette année, est un navire à double coque long de 185 mètres pour une largeur de 30 mètres. Lancé à 18 noeuds, il s'est échoué le 12 juillet sur le récif Durand, à 50 milles au sud-est de l’île calédonienne de Maré. Transportant 2100 conteneurs, il effectuait une liaison entre Papeete et Nouméa.