Défense
Nouvelle Calédonie : Un bilan « très positif » pour Lagoon Minex

Actualité

Nouvelle Calédonie : Un bilan « très positif » pour Lagoon Minex

Défense

La phase multinationale de l'opération de déminage du lagon calédonien « Lagoon Minex », s'est achevée après deux semaines de mission (06 au 20 novembre 2009). Les 50 plongeurs démineurs australiens, américains, néo-zélandais et français dressent un premier bilan, « très positif », de cette mission d'élimination d'une partie des 1600 mines datant de la seconde guerre mondiale encore présentes au fond du lagon. Au total, sur 631 échos radars, 149 mines ont été identifiées, dont 33 ont été éliminées, annonce l'Etat-major des Armées. L'opération a également permis de cartographier avec une meilleure précision le lagon calédonien et notamment les chenaux d'accès à Nouméa. Un groupe de 13 plongeurs démineurs français poursuit l'opération, jusqu'au 4 décembre, en ciblant son action sur les 116 mines identifiées restantes.
En tout, l'opération Lagoon Minex a mobilisé plus de 300 militaires. La Marine nationale a engagé le bâtiment de transport léger (Batral) Jacques Cartier, un état-major de guerre des mines et un détachement de plongeurs démineurs venus de métropole. L'Australie a participé en déployant les chasseurs de mines Yarra et Gascoyne (type Gaeta italien), ainsi que des plongeurs. Etaient également présents, côté néo-zélandais, le bâtiment océanographique Resolution et le bâtiment-base de plongeurs Manawanui. Enfin, les Etats-Unis ont envoyé en Nouvelle-Calédonie un groupe de plongeurs et 4 dauphins dressés.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française