Disp POPIN non abonne!
Marine Marchande

Fil info

Nouvelle-Calédonie : Une légère pollution détectée autour du Kea Trader

Marine Marchande

Le 24 juillet 2017, douze jours après son échouement, le porte-conteneurs Kea Trader reste stable sur les récifs Durand.
Suite aux conditions de mer particulièrement difficiles de ce week-end, un relâchement d’eaux mazouteuses émulsionnées, probablement issus de fonds de cales, a été détecté ce jour. Un expert du Centre d’expertise pratique de lutte antipollution (CEPPOL), déployé en urgence sur zone par hélicoptère, estime à une centaine de litres le produit relâché à la mer. Compte tenu de sa nature légère, le produit s’est naturellement dispersé par l’action mécanique des mouvements de la mer. A ce stade, il n’y a donc aucun produit à récupérer par les moyens antipollution.
Rapidement brassée par la houle, l’observation aérienne a montré qu’aucune trace de cette fuite n’était visible ce soir. Aucun autre échappement n’a été détecté depuis. Néanmoins, l’équipage du bâtiment multi-missions d’Entrecasteaux, renforcé d’une équipe antipollution de la base navale de Nouméa, se tient prêt à déployer le matériel de lutte antipollution en cas de besoin.
Dépendantes de l’état de la mer, les opérations de transbordement d’hydrocarbures ont été repoussées à la fin de la semaine. Elles permettront de vider les soutes à hydrocarbures du Kea Trader et de prévenir, ainsi, tout risque de dommage à l’environnement.

Communiqué des autorités françaises en Nouvelle-Calédonie, 24/07/17