Marine Marchande
Nouvelle Calédonie: Vinci livrera dans un an le port de Goro Nickel

Actualité

Nouvelle Calédonie: Vinci livrera dans un an le port de Goro Nickel

Marine Marchande

C'est un projet énorme pour l'île française du Pacifique. Le géant canadien Inco, spécialisé dans les exploitations minières, a signé ce mois-ci avec Vinci, le contrat de construction du port de Goro Nickel. Situé au sud de Nouméa, en baie de Prony, cette insfrastructure s'intégrera dans un vaste complexe industriel qui devrait employer plus de 800 personnes. Ce contrat, estimé à 75 millions de dollars, a été réalisé en join-venture. Le consortium, dirigé par le français Vinci Construction Grand Projets et sa filiale Dumez-GTM Calédonie (40%), comprend également le groupe néo-zélandais McConnell Dowell et la société calédonienne Socalmo. Le port couvrira au total 13 hectares avec les terrassements pour l'accès à la future exploitation de nickel et deux quais de 190 mètres de long, permettant l'accostage de navires dont le tirant d'eau est supérieur à 10 mètres. Ces quais seront complétés par deux jetées d'approche à base métallique, longues de 90 mètres. Selon Vinci, les travaux ont démarré et doivent s'achever en septembre 2006. La première utilisation de ce port sera l'acheminement des matériaux nécessaires à la construction de l'usine de traitement des minerais.

Projet titanesque

Projet majeur pour l'économie calédonienne, Goro Nickel représentera un investissement d'1,5 milliard d'euros pour Inco et ses deux partenaires japonais qui participent à l'opération. Il s'agit d'exploiter l'une des plus importantes réserves de nickel et de cobalt de l'île, située sur le plateau de Goro. L'usine est conçue pour produire 60.000 tonnes de nickel et 4500 tonnes de cobalt par an. Pour permettre l'installation de l'exploitation et la création de centaines d'emplois, le gouvernement avait consenti, en 2004 une aide de 380 millions d'euros en allègements fiscaux et prime à l'investissement.
A noter que Vinci et sa filiale Dumez-GTM Calédonie étaient déjà présente sur le site avant la signature du contrat pour le nouveau port. Les deux entreprises construisent en partenariat la centrale thermique au charbon de Goro Nickel (capacité: 100 MW). D'un montant de 46 millions d'euros, sa liraison est prévue en juin 2006.