Divers
Nouvelle campagne du Camcopter S-100 pour le sauvetage de migrants

Actualité

Nouvelle campagne du Camcopter S-100 pour le sauvetage de migrants

Divers

Pour la seconde année consécutive, le drone aérien navalisé Camcopter S-100 de la société autrichienne Schiebel a été engagé au profit de MOAS, une ONG qui participe au sauvetage de migrants et réfugiés tentant de traverser la Méditerranée. Mis en œuvre entre mai et la fin septembre depuis le Phoenix, navire de 40 mètres affrété par MOAS pour cette mission, le Camcopter S-100 a, pendant 5 mois, appuyé des opérations de sauvetage ayant permis de secourir 8800 personnes. Grâce à son autonomie et ses capteurs embarqués, dont une caméra retransmettant de jour comme de nuit des images vers le bateau porteur, le drone a pu localiser des embarcations en détresse, les identifier et effectuer un premier comptage du nombre de naufragés présents à bord afin de préparer au mieux leur sauvetage. Grâce à ce moyen aérien, le Phoenix a vu ses capacités de surveillance et d’intervention significativement accrues. L’engin est mis en œuvre depuis le navire par une équipe de Schiebel, la société autrichienne mettant gracieusement son système à disposition de MOAS.

 

Le Phoenix et son Camcopter S-100 en 2014 (© : MOAS)

Le Phoenix et son Camcopter S-100 en 2014 (© : MOAS)

 

L’organisation, qui a débuté ses activités en mer l’an dernier, a jusqu’ici sauvé plus de 11.600 personnes. Elle avait déjà bénéficié en 2014 du Camcopter S-100, qui avait effectué une première campagne embarquée de deux mois sur le Phoenix, à partir duquel il avait participé au sauvetage de 2800 hommes, femmes et enfants. 

 

Le Camcopter S-100 aux couleurs de MOAS cette année (© : SCHIEBEL)

Le Camcopter S-100 aux couleurs de MOAS cette année (© : SCHIEBEL)

Sauvetage et services maritimes Drones Migrants