Pêche

Actualité

Nouvelle interception de tapouille en Guyane

Pêche

Le patrouilleur La Résolue a effectué, le 13 février, la première opération d'interception de pêche illégale de l'année au large de la Guyane. Avec l'appui de l'hélicoptère Fennec de l'armée de l'Air, il a mené une opération coup de poing contre des tapouilles brésiliennes repérées à 18 miles de la frontière maritime du Brésil. Ces dernières se sont aperçues de la présence du patrouilleur, ont coupé leurs filets et se sont enfuies. Sauf une, l'Alace, qui a été intercepté. L'équipe de visite de la Résolue a pu monter à bord et a constaté la présence de 5 km de filets dérivants. Les deux tonnes de poissons pêchées illégalement ont été remises à l'eau et la tapouille dérouté vers la base navale de Dégrad-des-Cannes. une enquête judiciaire a été ouverte.

Pour mémoire, La Résolue, entré en service en 2017, est, après La Confiance, le deuxième patrouilleur léger guyanais. Conçus par Bureau Mauric et réalisés par Socarenam dans ses sites de Saint-Malo (coque) et Boulogne (armement), les PLG mesurent 60.8 mètres de long pour une largeur de 9.55 mètres et un déplacement de 750 tonnes environ. Capables d’accueillir jusqu’à 38 personnes, ces patrouilleurs polyvalents prennent en compte les particularités environnementales et opérationnelles du théâtre guyanais : avec leur tirant d’eau inférieur à 3.2 mètres, ils peuvent évoluer aussi bien en haute mer que dans les eaux peu profondes de la région. Ils peuvent mettre en oeuvre deux semi-rigides et disposent d'un canon télé-opéré de 20mm Narwhal. Un troisième PLG sera livré en 2019 pour les Antilles. 

- Voir notre reportage à bord du PLG La Confiance 

 

 

Pêche